• 4.Botero / dilater les formes !Fernand Botero , le colombien , est inclassable ...C'est en voyageant ,aux Etats Unis , en Europe  que le natif de Medellin né en 1932 a développé un style qui lui est propre .

    En effet , on ne peut l'associer à aucun mouvement significatif tant ses personnages , aux formes généreuses , voire voluptueuses interpellent ...

    Pourtant Fernando s'appuie sur une excellente culture artistique , ses formations successives l'ayant amené à fréquenter de nombreuses académies des Beaux arts , les musées faisant le reste .

    En 2012 l'artiste fêtait ses 80 ans

     

     Depuis ses 16 ans , Botero peignait , dessinait . 4.Botero / dilater les formes !

     

     

    Ses dessins étaient même publiés dans le journal dominical de Medellin .

     

    Des productions  de facture classique .

     

     

    Mais de cette époque ,où l'artiste se fondait dans une forme de traditionnalité ,il n'a pratiquement pas été conservé de toiles .

     

     

    Le portrait d'une jeune indienne , ci-contre , daté de 1952  en est une . Il semble que le colombien ait été inspiré par Gauguin et  sa fascination des mers du Sud

    4.Botero / dilater les formes !

    1964 : le pape Léon  X , d'après Raphaël

    C'est en 1957 , après la présentation d'un tableau ( nature morte à la mandoline) que Botero découvrit pour la première fois la possibilité de dilater les formes et d'en exagérer les volumes .Le style Botero venait de naître . On aime ou pas !

    4.Botero / dilater les formes !

    1965 : madone à l'enfant

    4.Botero / dilater les formes !

    1970 Première communion

    Ah ce brassard et ce cierge de ma communion .... je m'en souviens comme si c'était hier . Depuis , j'ai pris de la distance avec la religion !

    4.Botero / dilater les formes !

    1970 la maison de Mariduque

    Botero évoque ici ses jeunes années à Medellin quand il fréquentait les maisons de plaisir ...

    4.Botero / dilater les formes !

    1971 la junte militaire d'après Goya

    Le tableau de la junte ne trouve son fondement que si l'on connaît le célèbre tableau de Goya ( que je te présente ci-dessous) : la famille de Charles IV . Les personnages occupent certes un ordre différent , les motifs ne sont pas les mêmes, mais le groupe ci-dessus renvoie naturellement à l'idée d'une famille régnante .

    4.Botero / dilater les formes !

    1800  Goya . La famille régnante de Charles IV .

     


    votre commentaire
  • Région des abersRégion des abers

     

     

     

     

     

    La Côte des légendes s'étend de la pointe du Conquet à Plouescat . Il s'agit en fait de la pointe nord-ouest du Finistère .

    3 abers ( ou rias ) s'y observent . Ce sont des estuaires profonds qui s'engagent dans les terres.

    Cette côte est appelée de" légendes" car une famille de géants , se mesurant lors d'un concours de lancer de rochers aurait ainsi parsemé la mer ...

    Cette côte est aussi nommée " côte des naufrageurs" en rappel à ces paysans qui allumaient des feux pour attirer les navires sur les rochers !

     

     

    Région des abers

    La décharge du goémon .1935 .Yvonne jean-Haffen

    Le goémon servait à l'engrais , d'où l'importance de la récolte .Un bateau intervenait d'abord en mer , puis c'était le transbordement dans une charrette.

    Région des abers

    1960 les rochers de Pospoder .  Y Jean-haffen

    Yvonne J-H était une élève de Mathurin  Méheut ,une grande voyageuse en Bretagne , observatrice inspirée aussi .

    Région des abers

    Bord de mer 1935 . Y. Jean-haffen

    Typique hameau , à lécher la mer . Point de vue de surveillance des marées  et aussi d'attente du  pêcheur en mer.

    Région des abers

    l'aber wrac'h et l'île vierge . 1960

    Simplification des lignes , aplats de couleurs  ,mais un regard observateur que celui de Jean Hugo

    Région des abers

    Plouguerneau 1960

    Un style toujours dépouillé . Hugo reste fidèle à sa vision .

    Région des abers

    L'aber wrac'h 1884

    Cet aber est le plus important des 3 abers finistériens .  Profondeur  de 32 km .

    Nombreux cailloux , écueils qui indiquent  la complexité de la navigation dans le secteur .

    Région des abers

    le phare de l' aber wrac'h

    Indispensable un phare pour signaler la dangerosité des lieux . On reconnaît le "pinceau" de jean Hugo .

    Région des abers

    Porspoder . le phare et la côte . 1910

    Henri Moret aimait profondément la Bretagne et il en a croqué de nombreux paysages .

    Ce n'était pas un assidu de la côte des abers , mais son oeil a tout de suite saisi de nombreuses nuances colorées qu'il traduit ci-dessus dans un aquarelle joliment troussée .

    Région des abers

    les barques de Porspoder .1910 .

    Technique à l'huile cette fois pour le peintre Moret .Manifestement il a pris grand plaisir à jouer avec les couleurs pour nous restituer un moment tranquille propice au farniente ..


    votre commentaire
  • 1.kichner /

    1904 nu sur un sofa

    Un relent figuratif . L'harmonie des formes ne contredit elle pas la volonté de renverser les notions de beau ?

    1.kichner /

    1905 nudité dans l'ombre du feuillage

    D'évidence , une recherche d'outrance dans les couleurs ...

    1.kichner /

    1906 les danseuses .

    Une réminiscence du french cancan ?

    1.kichner /

    1906 un pont perdu dans le feuillage

    1.kichner /

    1906 les arbres en automne

    Proximité évidente avec la peinture fauve . Couleurs exagérées . Il faut casser les codes !

    1.kichner /

    1907 la maison verte

     


    votre commentaire
  • Saint Quay-Portrieux ,port et plages

    Le nouveau port en haut profonde ( Jacques Rohaut)

    Avec St malo , beaucoup plus à L'est , St Quay-Portrieux est le seul port en eau profonde de la Côte Nord de la Bretagne .

    Pendant la saison de la coquille St Jacques en baie de St Brieuc , on compte parfois plus de 50 unités dans le port .

    Différents types de bateaux cohabitent  depuis ceux qui pratiquent la pêche hauturière (parfois   dans les fonds irlandais ) jusqu'aux modestes canots qui relèvent seulement des casiers (crabes , étrilles , homards ..) en passant par les petits chalutiers  qui pêchent  aux lignes  flotttantes  ( bar , lieu , turbot ...)

    Saint Quay-Portrieux ,port et plages

    Chalutier à quai dans le vieux port asséchant . (Jean-pierre Le Bras )

    C'est de ce port que partaient ,il y a 4 siècles, les "Terre-neuvas" afin de gagner  les bancs de Terre-neuve et d'Islande pour y pêcher la morue . L'activité a cessé  au début du siècle dernier .

    Saint Quay-Portrieux ,port et plages

    la Plage de l'avant port ( Anne Smith )

    Pendant très longtemps la maison bleutée abrita la mairie , elle avait appartenu à un ancien armateur .

    Près de l'ancienne mairie , devenue maison des associations , l'ancien hôtel de la Jetée , transformé depuis en appartements , le rez de chaussée , toutefois , conservant une vocation commerciale .

    Saint Quay-Portrieux ,port et plages

    La plage de l'avant port ( une partie ) vue par Anne Smith

    A l'arrière plan , la maison de l'ancien maître de port et dans le lointain les bâtiments qui accompagnent le nouveau port .

    L'été , un manège ( orangé ) fait la joie des enfants .

    Saint Quay-Portrieux ,port et plages

    Paul Signac , le pointilliste est passé un jour à St Quay Portrieux . Il n'avait pas le choix , il dut peindre le port de l' époque , l'asséchant . Il s'était  bien régalé avec les verticales et les obliques ....

    Saint Quay-Portrieux ,port et plagesla grève noire et la plage principale du Casino ( jean Gabriel Montador )

    Au premier plan  , la grève noire ( la couleur de son sable ) aussi appelée parfois , grève des curés ; Tout cela parce que au début du siècle dernier les séminaristes , par pudeur, venaient s'y déshabiller avant  de se baigner !

    NB. Il est indulgent , le peintre JG Montador , il n'a pas "obscurci" le sable de la grève noire !

    Saint Quay-Portrieux ,port et plagesla plage du casino à marée basse vue de l'esplanade de la piscine ( Guy L'hostis )

    Même à marée basse  la mer ne se retire jamais très loin , ainsi la baignade est toujours à portée de pied !

    Saint Quay-Portrieux ,port et plages

    les cabines bleues de la plage des Chatelets (3ème plage de la cité ) vues par Jean Gabriel Montador .

    En arrière plan on aperçoit les enrochements du nouveau port .

    Saint Quay-Portrieux ,port et plages

    Regard du matin sur l'île de la Comtesse  ( Christiane Rosset )

    C'est un île  que l'on peut visiter à marée basse . Elle est maintenant terre communale . Elle a donné son nom à la 4ème plage de la commune .

    Saint Quay-Portrieux ,port et plages

    De grands peintres impressionnistes ont posé leur chevalet à saint quay Portrieux comme Boudin et Berthe Morisot dont on voit ci-dessus un de ses tableaux " dans le jardin de roche plate " du nom d'une villa où l'artiste  séjournait .

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • 3.Friesz /1/ fauviste bon teint !Avec Braque et Dufy , Othon Friesz ( ) , le havrais , s'est d'abord formé à l'école municipale locale avant d'intégrer les Beaux -Arts parisiens .

    Tout naturellement  - c'était l'époque  - ses premiers penchants  l'orientèrent vers l'impressionnisme , Van Gogh surtout le séduisait .

    Mais tout allait changer , en 1905 quand il alla visiter le salon d'automne .

    "Ce fut un éblouissement" dira t il plus tard au sortir du Salon quand il pensait aux  toiles de Matisse , Marquet , Manguin .

    Sûr , fauviste il serait !

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1905 automne à Honfleur

    Le salon 1905 a révélé un autre choix possible que l'impressionnisme . A lui d'inventer des paysages novateurs .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 arbres .

    Friesz a choisi délibérément une tonalité rouge , accentuant ainsi les effets   .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 déchargement sur le port d'Anvers .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 Anvers , vu du balcon

    Avec son copain Braque , Othon séjourne à Anvers . La vue est prise de la chambre d'hôtel qui donne sur le port . Place privilégiée qui  donne l'occasion de présenter une autre perspective des lieux . Au premier plan , on devine le dessin du balcon .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 femme nue au pied d'un palmier

     L'artiste a dû adapter son dessin pour qu'il figure dans une forme circulaire . La céramique oblige le peintre à limiter le nombre de couleurs ce qui produit un effet " fauve" encore plus évident que dans les peintures .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 le port d'Anvers . 3

    Un vingtaine de tableaux ont été  peints sur le sujet .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 . le port .  4

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 le port ( 5)

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 le port  ( 6) Observe que le balcon , au premier plan , apparaît plus nettement .

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires