•  

    Corot 2/   Voyage en Italie (2)

    1826-Rome vue des jardin Farnèse

    C'est des jardins Farnèse,aménagés au 16ème siècle, sur l'antique palais de Tibère , que la vue sur le site du Forum et des ruines qui l'entourent est la meilleure

    Corot 2/   Voyage en Italie (2)

    1826-la montagne Soracte

    Corot 2/   Voyage en Italie (2)

    1826-le couvent St Onofrio

    Corot 2/   Voyage en Italie (2)

    1826-Civita Castellana

    En automne 1826 Corot avait découvert les roches rouges de Civita Castellana.

    L'occasion d'en étudier les structures et les couleurs

    Corot /2/

    1827-la campagne romaine

    Une vision plutôt romantique ...

    Corot 2/   Voyage en Italie (2)Corot 2/   Voyage en Italie (2)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     1826- le vieil homme et la femme à la mandoline

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • 6-6-

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1485- à gauche ,Saint Sébastien de Giovani Canavesio . Avec son corps d'athlète , le martyr a tout d'un Dieu grec . Un hommage certain aux canons de la beauté antique . Mais l'artiste n'est il pas davantage dans l'imagerie ?

     

    1490-ci-dessus,le vieillard et le jeune garçon. Domenico Ghirlandaio.Ce duo pour le moins étrange et disgracieux est  un état d'esprit des artistes de la Renaissance italienne : viser l'harmonie , certes , mais sans négliger la fidélité au réel . Mais que de   tendresse entre les regards !

     

     

    6-Canavesio ,Guirlandaio,Da panicale ,Masaccio.6-Canavesio ,Guirlandaio,Da panicale ,Masaccio.

     

     

     1425 ( à gauche ) la tentation d'Adam et Eve . Masolino Da Panicale

     

    1425( à droite ) Adam et Eve chassés du paradis .Masaccio .

    Il est intéressant de comparer les deux oeuvres . L'une est froide , sans émotion , l'autre émeut par la détresse des 2 personnages . Dans la douleur et la honte , Adam et Eve incarnent , au plus haut point , le sentiment du péché originel.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Mère indienne , père d'origine allemande , Frida était une jeune et belle métisse promise à un bel avenir .

    Du talent , elle en avait  . Dès ses 15 ans ne suivait elle pas  les cours de l'école Nationale préparatoire aux Arts?

    Comme beaucoup d'étudiants , Frida s'intéressait aussi à la politique : il fallait réveiller la "mexicanité" , cette identité nationale dont le gouvernement,issu de la révolution de 1917, avait besoin pour sceller la cohésion du peuple .

    Hélas , en septembre 1925 ,accident de bus :le dos de la jeune fille  est le plus touché ,notamment la  colonne vertébrale qui donnera , à vie , souffrances et maux infinis.

    Déjà dans son enfance  Frida  avait subi une polio qui lui avait laissé une jambe déformée !

    Cruel destin à 18 ans !

    Khalo Frida 1 / Frida l'estropiéeKhalo Frida 1 / Frida l'estropiée

     

    1927 :Alicia Galant

    1922 , à gauche autoportrait à 15 ans

     

    Khalo Frida 1 / Frida l'estropiéeKhalo Frida 1 / Frida l'estropiée

     

     

     

     

     

     

     

    1927,à droite,Miguel N Lira

    1928,à gauche,Alex Gomez

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Khalo Frida 1 / Frida l'estropiéeKhalo Frida 1 / Frida l'estropiée

     

     

    1928 à gauche , portrait de la soeur Christina

    1929, à droite , la petite Virgina.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Picasso 6 /   1900:  des aller-retour Barcelone -Paris

    1900 .A Barcelone ,  Picasso ,à 19 ans , s'est fait une position en vue dans le milieu du cabaret "Els Quatre Gats"  . Il lui  consacre de nombreux dessins et réalise affiches et menus.

    Pablo aime déjà se mettre en scène - comme ci-dessus -où il se caricature au milieu d'autres copains  . Tout au long de sa carrière , l'artiste aimera ainsi s'autoportraitiser , à la façon de Van Gogh qu'il admire énormément .

    Picasso 6 /   1900:  des aller-retour Barcelone -Paris

    1900 Oriol Marti

    Quelques traits de fusain suffisent à l'artiste ...

    6.Picasso 1900 / des aller-retour Barcelonne -Paris6.Picasso 1900 / des aller-retour Barcelonne -Paris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1900 . Picasso est déjà un grand dessinateur-caricaturiste  au service de ses copains de soirées.

     

     

     

     

     

    Picasso 6 /   1900:  des aller-retour Barcelone -Paris

    En octobre 1900 , Picasso a rejoint la capitale française .

    Paris est l'incontournable lieu des Arts que l'avant -garde catalane se doit de connaître .

    Déjà l'artiste a visité l'exposition universelle et a été frappé par les peintures de Toulouse-Lautrec .

    Il y a un thème que Pablo aime bien , celui du lieu nocturne qui figure d'ailleurs dans de nombreux tableaux impressionnistes .

    Il peint ainsi le moulin de la galette  qui sera son  premier tableau vendu en France par la galerie de Berthe Weil .

    Picasso 6 /   1900:  des aller-retour Barcelone -Paris

    1900 , le gars maurice !

    Maurice , c'est Utrillo ... un gars sympa qui n'est pas le dernier à fréquenter les lieux nocturne de Montparnasse et à y traîner , jusqu'au bout de la nuit !

    6.Picasso 1900 / des aller-retour Barcelonne -Paris

    1900 Arlequin et son amie .

    Ce tableau,encore appelé " les deux saltimbanques", témoigne  de  l'intérêt que portera Picasso , tout au long de sa vie , au monde du cirque.

    A son arrivée à Paris , Pablo avait trouvé refuge au " Bateau-lavoir" où se retrouvaient nombre d'artistes désargentés .

    Tout près se tenait le cirque Médrano avec de fascinants artistes en tous genres  .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Corot passa longtemps pour être un peintre amateur qui avait le loisir de voyager, non seulement en France mais aussi à l'étranger.

    Notamment en Italie  où il se rendit à 3 reprises dans les années 1920.

    Car la vocation du parisien fut très tardive : ce n'est en effet , qu'à l'âge de 26 ans qu'il s'inscrivit à l'école des Beaux-Arts.

    Corot /1/      les voyages en Italie

    1822-Moret sur Loing

    Corot /1/      les voyages en Italie

    1823-sur le quai du port de Honfleur

    Corot /1/     1825 :voyage en Italie

    1824-Honfleur , le vieux port

    Corot /1/     1825 :voyage en Italie

    1825-le petit Chaville , près de la Ville d'Avray

    Corot /1/     1825 :voyage en Italie

    1825-le Coliseum vu à travers l'arche de la basilique de Constantine.

    Corot /1/     1825 :voyage en Italie

    1826-le pont de Narni

     ruines romaines d'un pont  ( 30 m de hauteur et 128m de longueur ) construit sur la Néra par l'empereur Auguste.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  • 2.Signac /  1883_84 : impressionniste tu es !

    1883 Port en Bessin

    Passionné de navigation , Signac passa plusieurs été en Normandie , particulièrement à Port en Bessin .

    Ses peintures exprimaient toujours une sensibilité impressionniste où la lumière jouait un rôle essentiel .

    2.Signac /  1883_84 : impressionniste tu es !

     

     

     

     

    1883 le bas rouge

     

     

    L'originalité du coloriste apparaît déjà dans ce tableau où l'on voit une jeune femme mettant son bas .

     Il s'agit de Berthe Roblès , rencontrée en 1882  , le modèle d'abord , puis l'épouse  ensuite .

    Le sujet est encore indéniablement impressionniste .

     

     

     

     

     

     

    2.Signac /  1883_84 : impressionniste tu es !

    1884 la Seine au quai d'Austerlitz .

    2.Signac /  1883_84 : impressionniste tu es !

    1884 rue de Vaugirard . Une vue de la butte

    2.Signac /  1883_84 : impressionniste tu es !

    1884 Port en Bessin . La Valleuse .

    2.Signac /  1883_84 : impressionniste tu es !

    1884 . Port en bessin .

    Signac a mis davantage de couleurs dans ce tableau . Et il a procédé par petites touches .

    2.Signac /  1883_84 : impressionniste tu es !

    1884 Asnières . Rue de la station .

    Du rouge dominant ; assurément une toile  joyeuse et optimiste .

    2.Signac /  1883_84 : impressionniste tu es !

    1884 .Port en Bessin . Le marché aux poissons .

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • 2-lézardrieux

    1879- le Roch-Hir à l'embouchure du Trieux .

    Le Trieux , c'est une petite rivière , dans les Côtes d'Armor , qui se jette dans la Manche , à Lézardrieux ( Brassens y avait une maison ) , tout près de Bréhat.

    Son embouchure est un endroit perturbant tant abondent rochers , hauts-fonds , îlots... pas facile d'y naviguer à marée montante (ou descendante ).

    Ci-dessus , Paul Sébillot en montre un des aspects  sur une toile  énorme ( 168x232).

    2-lézardrieux

    1890-l'entrée du Trieux - Jean-francis Auburtin .

    En fait , à partir de Lézardrieux , la rivière s'élargit entre deux coteaux verdurés ,  et s'enfonce pendant près de 30 km dans les terres jusqu'à Pontrieux  qui est un port fluvial soumis à l'influence des marées .

    2-lézardrieux

    1891-homardiers à l'embouchure du Trieux .Henri Rivière .

    Cette zone , à l'embouchure du Trieux , est très fréquentée par les bateaux   . Après la pêche ils y trouvent notamment le repos et la sécurité à l'abri des intempéries .

    Ci-dessus c'est un travail de gravure sur bois qui est présenté par l'artiste qui s'exprime toujours par ce moyen .

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  • Au début de sa carrière , Hopper fut très marqué par les paysages et la peinture du vieux continent au point qu'il devait déclarer

    " tout me parut grossier et actrocement cru à mon retour aux Etats Unis ."

    A Paris , Edward visitait les musées , les expositions.

    Il s'intéressait aux impressionnistes , aux maîtres néerlandais.

    Les cubistes ne l'attiraient pas , par contre les réalistes ( Courbet , Millet ) flattaient son oeil d'artiste.

    Hopper 1 / formation parisienne (1906-1910)

    1907 le louvre

    des touches impressionnistes évidentes ...

    Hopper 1 / formation parisienne (1906-1910)

    1907 pont des arts

    toujours venté !  Comme le chantait Brassens ...

    Hopper 1 / formation parisienne (1906-1910)

    1909 bistro

    déjà une forme de symbolique perce dans le tableau

    Hopper 1 / formation parisienne (1906-1910)

    1909 dans la chambre

    le thème de la solitude qui devait apparaître tout au long de son oeuvre

    Hopper 1 / formation parisienne (1906-1910)

    1909 le pavillon de Flore , à Paris

    Ici encore perce déjà manifestement le style de l'artiste : des verticales , horizontales et diagonales au service de larges aplats de couleurs.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  • 7.Van Gogh 1884 / A Nuenen,désormais artiste! 

     

     

     

     

    C'est pendant les deux années passées à Nuenen , en 1884 et 85 , chez ses parents, que Vincent va enfin se sentir peintre à part entière .

    Certes , les disputes éternelles avec son père le maintiennent en état perpétuel d'agitation .

    Néanmoins , van Gogh peut se consacrer entièrement à ses travaux de peinture ,notamment à l'huile sur toile.

    En effet , pour des raisons essentiellement financières , il avait dû , jusqu'alors, y renoncer...

     

     

     

    Van Gogh peint par John Russel

     

     

     

    7.Van Gogh 1884 / A Nuenen,désormais peintre...

     

     

     

     

     

    1884 . Une paysanne

    Le peintre n'a pas besoin de s'éloigner beaucoup de Nuenen pour trouver des sujets .

    Il est en plein pays de labeur et de pauvreté...

    7.Van Gogh 1884 / A Nuenen,désormais artiste!

    1884. février . la vieille tour du cimetière . huile sur toile sur bois .

    Pas de couleurs ! une plaine lugubre balayée par le vent .

    Tout est triste dans la vie de V Gogh ! lui-même , ses peintures ...

    7.Van Gogh 1884 / A Nuenen,désormais artiste!

    1884.février . Même sujet .

    Un peu moins pessimiste,la couleur aidant . Mais les pauvres gens sont là ( à gauche , un laboureur) .Les tombent interpellent ...

    Et le ciel paraît bien tourmenté ,fixé par des coups de pinceaux nerveux .

    7.Van Gogh 1884 / A Nuenen,désormais peintre...

    1884 . février . la vieille tour du cimetière .

    Le père Van Gogh était le pasteur du village .

    la série de vieilles tours , peintes par son fils ,devait  le satisfaire .

    7.Van Gogh 1884 / A Nuenen,désormais artiste!

    1884. Avec des fidèles , lors de la sortie de la messe  .

    7.Van Gogh 1884 / A Nuenen,désormais peintre...

    1884 les hêtres étêtés .

    Ces arbres qui semblent désincarnés s'ajoutent encore au misérabilisme des lieux .

    Depuis l'abandon forcé de Sien ,le peintre traverse une période de grands doutes et sa peinture sombre ( et leurs sujets ) témoigne d'une pensée désabusée .

    7.Van Gogh 1884 / A Nuenen,désormais peintre...

    1884 . Planter des pommes de terre !

    Où qu'il regarde autour de lui , Vincent ne voit que vie difficile .

    7.Van Gogh 1884 / A Nuenen,désormais peintre...

    1884 . Ici ce sont les glaneurs de bois dans la neige ...

    7.Van Gogh 1884 / A Nuenen,désormais artiste!

    1884 . Là ce sont les planteurs de pommes de terre .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Cassatt /2:                        1878: dans le jardin ...

    1878 - dans le jardin

    Un tableau d'une facture très impressionniste...

    Cassatt /2:   1878:l'enfant et sa gouvernanteCassatt /2:   1878:l'enfant et sa gouvernante

     

     

     

     

     

     

     

    1875- à gauche :l'orange

     

    _=_=_=

     

     

    1873-- la danseuse espagnole

     

     

     

     

     

     

    Cassatt /2:   1878:l'enfant et sa gouvernanteCassatt /2:   1878:l'enfant et sa gouvernante

     

     

    1878-la lecture

    En 1877 , la famille Cassatt demeure à Paris.

    Mary a saisi sa soeur ainée dans un moment d'intimité.

     

    _=_=_=__=_=_=_=_=_=_=_=_=

     

     

     

     

     

    1878-la loge

     

     

     

     

    Cassatt /2:   1878:l'enfant et sa gouvernante

    1878-abandon !

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires