• 1-Alfred Guillou ,le "lanceur" concarnois !

    1-Alfred Guillou ,le "lanceur" concarnois !Si Concarneau fut un foyer artistique à la fin du 19ème et début du 20ème , ce fut bien grâce à Alfred Guillou (1844-1926) ...

    Qui pouvait penser que ce gamin qui , en 1851,portait le chevalet et  la boîte à couleurs d'Eugène Isabey sur les quais concarnois serait un jour le "lanceur" du futur épanouissement artistique du port cornouaillais ?

    Alfred était le fils d'un pilote du port , aussi très jeune le vit on traîner sur les plages et les quais . Un crayon à la main , il aimait dessiner . Sage occupation qui trouva son prolongement dans la fréquentation de plusieurs écoles parisiennes , l'Académie Suisse , l'atelier Cabanel .

    C'est à Paris que débuta une relation amicale avec un futur architecte , Théophile Deyrolle . Sans doute , Alfred sut il se montrer convaincant car voilà mon Théophile qui délaisse les maisons pour la peinture ( on lui doit , ci-contre, le portrait d'Alfred vers 1900) et qui dans la foulée de son ami débarque en Bretagne .

    Et là-bas vivait une jeune fille qui plut bien au néo-breton :Suzanne qu'elle s'appelait . Patronyme Guillou . Et voilà un mariage de plus ... et voilà Guillou et Deyrolle beaux -frères et plus complices que jamais .

    Et de peindre , et d'envoyer des tableaux concarnois dans les salons parisiens . Les productions de ces années 1880 plaisent . La Bretagne est à l'honneur . S'ajoute le succès romantique de Blanche Willis Howard , Gwenn (1883) qui raconte les amours d'un jeune peintre américain à Concarneau .

    Toute une génération cosmopolite va découvrir la ville close et ses environs . Les américains et les scandinaves sont les plus nombreux , mais on remarque aussi la présence  néo-zélandaise , russe , autrichienne ou encore estonienne ...

    Certains peintres iront même jusqu'à s'enraciner,les plus fortunés se faisant construire des villas avec atelier dans le nouveau quartier de Coat Pin , près de la corniche ou plus loin vers les plages .

    En 1898 , ces artistes parviendront  à faire classer les remparts de la ville close  alors qu'il était prévu de les démanteler ! Sacrilège ... En 1905 ils participeront à la création de la fameuse fête des filets bleus dont le but est de venir en aide aux familles fragilisées par la crise sardinière .

    1-Alfred Guillou ,le "lanceur" concarnois !

    1806.Le "vétéran" entre à Concarneau.

     Une mer hachée , mais tout en finesse,un ciel travaillé ...En ce début du 19ème ce genre de tableau signé Michel Bouquet  plaisait . On aperçoit la ville close dans le lointain .

    1-Alfred Guillou ,le "lanceur" concarnois !

    1879.Une sardinerie à Concarneau. Peter Kröyer.

    C'est en 1877 que le danois Kröyer a découvert la Bretagne et il fut l'un des premiers artistes étrangers  à pratiquer les vertus du travail " sur le motif" .

    Ci-dessus , c'est une scène de la vie quotidienne des jeunes filles concarnoises .

    La coiffe est particulièrement bien observée .

    1-Alfred Guillou ,le "lanceur" concarnois !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Peter Kröyer peint ici , à la fin de l'été 1879,l'intérieur d'une conserverie dans laquelle il a été autorisé à entrer pour peindre  un tableau qui fut présenté au salon de Paris en 1880.

    Avec grand succès .

     

    L'oeuvre dont on voit ici , à gauche , un détail , a tout d'une photo dans la pénombre où ces femmes travaillaient " le poisson bleu "

     

    -=-=-=-=-=

     

     

     

     

     

     

     

     

    1-Alfred Guillou ,le "lanceur" concarnois !

    1880. la route de Concarneau- william Picknell

    Picknell était un de ces américains arrivés  dans le port breton .Il aimait peindre la nature locale dans laquelle il prenait souvent le soin de glisser des personnages , comme ci-dessus un paysan revenant du champ .

    Le tableau ,présenté au salon parisien de 1880, fascine par son dépouillement qui va jusqu'à vous faire deviner la poussière blanche de la route .

    1-Alfred Guillou ,le "lanceur" concarnois !-=-=-=-=

                          

     

     

     

     

     

     Et revoici Théophile le beau-frère d'Alfred qui présente , vers 1900 , une femme de pêcheur allant vendre , panier sur la tête , la sardine dans la campagne .

     

    Dans ces années de fin de siècle , début de l'autre , Concarneau comptait 7000 h, une trentaine de conserveries ( une dizaine d'entr'elles , dominées par de hautes cheminées , sur le front de mer ) dans lesquelles travaillaient pas moins de 2000 ouvrières .   Impressionnant !

     

    -=-=-=-=

     

     

     

     

     

     

     

    1-Alfred Guillou ,le "lanceur" concarnois !

    1886. un marché aux "chiffons".

    En peignant ce tableau , l'artiste n'a pas précisé le lieu . Les spécialistes le situent à Concarneau en raison des types de coiffe . Beaucoup de jeux d'ombres et de lumières , de précision également dans cette toile qui s'écarte des traditionnelles vues d'images maritimes .

     


  • Commentaires

    1
    sister for ever
    Mardi 30 Janvier à 17:45

    Beaucoup de découvertes pour moi. Et une belle palette de couleur...

    Et puis Gil, quel bonheur de retrouver ton blog! Un blog qu'on peut lire sans y trouver d'ailleurs la moindre faute d'orthographe!! Quel bonheur en sortant du laxisme épouvantable de Facebook§

    Longue vie à ton Eklablog. Bises

      • Mardi 30 Janvier à 19:22

        Il est tout nouveau ce blog ...3 mois . Il est loin d'avoir trouvé la fluidité de l'ancien qui attirait parfois jusqu'à 150 visiteurs /jour . Je crois qu'il pourrait intéresser nombre de lecteurs d'autant que j'essaie d'en soigner la présentation . J'ai déjà 10 abonnés ( 60 dans l'ancien) . Mais la difficulté , c'est de se faire connaître . Heureusement le hasard fait parfois bien les choses ,. Pense à ta propre expérience !.

        Cependant  , Sister , au-delà d'un succès d'estime qui reste quand même secondaire ,  je publie surtout pour moi . J'y prends un réel plaisir.

        NB .les caractères des commentaires sont trop petits ... C'est fatigant . je vais m'informer auprès de la direction . Peut être que quelque chose m'échappe !

    2
    sister for ever
    Mardi 30 Janvier à 18:21

    Dis-moi, Gil... y a-t-il un "mode d'emploi" pour naviguer sur ton blog??? Sur l'autre il suffisait de cliquer sur la flèche, à droite ou à gauche! Là certes je me promène entre tes régions, tes peintres (pas de commentaires possibles???) mais je me perds un peu! 

      • Mardi 30 Janvier à 20:01

        j'ai laissé un article ci-dessous pour te répondre . Bonne soirée . Gil

    3
    Mardi 30 Janvier à 19:59

    Facile ...Que ce soit pour  1 Artistes à l'appel   2 les courants artistiques  3 la Bretagne ma province , il y a les paragraphes de présentation ( c'est ce que tu vas obtenir quand tu cliques sur le nom )

    Exemple : Van Gogh (tu cliques sur le nom) , tu as la présentation de l'artiste ( photo + texte) : pas de commentaire possible . Mais sous la présentation tu as la possibilité de faire défiler les articles  en partant du dernier publié . Pour V Gogh il y en a 4 je crois . Pour chacun d'entr'eux tu peux commenter .

    Exemple encore : Courants artistiques . tu cliques au hasard sur Fauve ( ou fauvisme ? je ne sais plus ...). je présente d'abord le courant . Pas de commentaire possible . Mais dans ce courant je présente des artistes .Le dernier publié arrive en premier de liste ,puis défilent les autres artistes en sachant que le dernier de liste à paraître sera celui qui a été publié en premier lieu . Tu peux commenter sous chaque article .

    dernier exemple . La Bretagne . Tu ne peux cliquer que sur les régions qui apparaissent en jaune . par exemple Cote du goélo ( qui n'est pas en jaune , tu ne peux pas cliquer ..) mais dessous tu as St Quay Portrieux , ma ville  (en jaune) .Il y aura d'abord la présentation ( tu ne peux pas cliquer ) puis un article ( il n'y en a qu'un pour le moment ) là tu peux laisser un commentaire .

    Ouf ...Ai été clair ?  beaucoup de répetitions , mais on dit qu'enseigner , c'est répéter ( rire ...) dis moi oui que mon sommeil ne soit pas perturbé ! je ne me relis pas , tans pis pour les fautes . Demain matin je roule 70 km à vélo , dans le vent et sous la pluie . et je prends le départ à St Brieuc .A 9 h  A mon grand $age est ce raisonnable ,dis ...?

    Bisou . Gil

      • sister for ever
        Dimanche 4 Février à 19:53
        Merci, Gil, c’est clair.
        Par contre je n’ai pas été informée de ta réponse, je la découvre par hasard.... Bises
    4
    Ed
    Mardi 30 Janvier à 23:38
    Ed

    Salut Gil ! Je ne blogguais déjà plus beaucoup, et là, j'ai été obligée de faire une pause. Mais en passant répondre aux voeux d'Elisabeth Leroy, je découvre que tu es chez Eklablog. J'adore cette plate-forme aussi. Je l'ai choisi pour mon blog pédagogique. Il n'y a pas de publicité et les responsables sont très sympas. 

    J'espère que tu vas bien. Si tu veux, tu peux me donner des nouvelles sur mon mail habituel.

    Très belle année 2018 à toi, et amitiés.

      • Gil
        Jeudi 1er Février à 20:44

        Un réel plaisir , Ed , de te retrouver . Et de savoir que tu t'intéresses à  mes élucubrations artistiques . Bien soutenues par ce support eklablog que j'ai découvert il n'y a guère .

        Bloguer pour moi depuis 2006 c'est comme une respiration sur l'extérieur et j'apprécie . Je peux comprendre que prise par ton boulot , tu aies voulu te mettre en pause . Mais il m'étonnerait que tu restes longtemps

        silencieuse, il y a tellement de situations qui interpellent et qui révoltent .  Bonne année à toi aussi . Je ne manquerai pas prochainement de t'envoyer un courrier par l'intermédiaire de yahoo.

        A bientôt .  Gil

         

    5
    Dimanche 4 Février à 17:57

    J'allais dire que c'est lumineux et tu le précises sous la dernière photo. Guillou, un nom bien breton. C'est magnifique ! Bonne soirée Gil et bises.

      • gil22
        Dimanche 4 Février à 23:02

        Oui Guillou , on ne peut pas plus breton .. Bonne soirée Elisa .   Il est 23 h déjà ... temps que je me couche d'autant plus que j'ai roulé ce matin 70 km dans le froid venteux .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :