• 1 / Botero : inspiré par les grands maîtres.

    1 / Botero

    1952. la jeune indienne .

    Avant de peindre des formes rondes et voluptueuses , Fernando avait suivi une formation classique qui le conduisit à fréquenter les grands musées.

    1 / Botero

    1964 . le pape Léon X , d'après Raphaël

    1 / Botero

    1965 /la madone à l'enfant.

    1 / Botero

    1870/la Ière communion

    1 / Botero

    1970: la maison de mariduque .

    Une évocation des maisons de tolérances .

    1 / Botero

    1971 / la junte militaire

    le tableau s'inspire de la famille de Charles 4 ( Goya 1800) ci-dessous.

    1 / Botero

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    sister for ever
    Samedi 29 Septembre à 07:29
    Bon...pas trop ma tasse de thé, Botero! Dommage qu’il n’ait pa continué dans le style de « la jeune indienne »!!!
      • Samedi 29 Septembre à 20:55

        Assez d'accord avec toi . Mais on ne peut nier que le Botero aux formes très abouties connaît le succès ... Y'a un public !

    2
    Lundi 1er Octobre à 18:18

    C'est toujours surprenant de voir ses peintures, malgré tout certaines sont charmantes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :