• 1/Eugène Delacroix : la peinture lyrique...

      Au2-Eugène Delacroix /1/  De la peinture lyrique...cun excès  dans la vie extra-sérieuse d'Eugène Delacroix (1798_1863). C'est un rigoriste qui a trouvé dans la peinture l'intérêt essentiel de sa vie .

    C'est en 1816 , que le tout jeune homme de 18 ans rencontre Géricault , de 7 ans son ainé .A ce moment Eugène est orphelin de ses 2 parents , lui qui connut les ors bonapartistes quand son père fut préfet sous l'Empire . Mais il n'avait que 7 ans quand disparut son géniteur !

    Géricault , le verbe haut , resplendissant, est un séducteur .Il assure à son jeune protégé :

    " nous allons rénover la grande peinture"

     

    Et Delacroix passe sont temps dans les musées . Le louvre devient son laboratoire . Il copie Rubens , s'extasie devant Michel-Ange se nourrit de l'essentiel pour lui , le grand art ..

    Le futur prince des romantiques croise la route des Hugo , Musset , George Sand , Berlioz . Il s'enivre de connaissances :

    "Le seul souvenir de certains tableaux me pénètre de tout mon être , même quand je ne les vois pas" !

     

    C'est une génération très cultivée qui s'apprête à prendre , à bras le corps ,le monde des observateurs , un monde que Géricault vient de s'approprier - nous sommes en 1819_ avec un véritable manifeste de la peinture romantique , le radeau de la Méduse .

    Jules Michelet , l'historien , n'écrit il pas , à propos de ce tableau : " C'est notre société , tout entière qui se trouve emportée !"

     

     1821 Delacroix en Hamlet .

     

    2-Eugène Delacroix /1/  De la peinture lyrique...

    1824 le massacre de Scio . Aquarelle préparatoire.

    Le massacre des grecs par les turcs .Encore un crime contre l'humanité : les prisonniers vont être exécutés !

    2-Eugène Delacroix /1/  De la peinture lyrique...

    1824-étude pour le tableau du "massacre ...".

    Delacroix était un gros travailleur , un méticuleux qui voulait peaufiner tous les détails .

    2-Eugène Delacroix /1/  De la peinture lyrique...

    1824- scènes des massacres de Scio - détails .

    Un peintre , Gros , avait parlé , à propos de cette toile de "massacre de la peinture ".

    Le tableau est pourtant un manifeste par sa manière nouvelle et libre d'exprimer la lumière et l'atmosphère .

    Justement par le couleur !

    A n'en pas douter , après cette oeuvre  l'art du 19ème ne peut que commencer à évoluer ...

    -=-=-=-=-=-=-=

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    sister for ever
    Mardi 26 Juin à 13:31
    Quelle magnifique étude des personnages!! Une recherche évidente de la perfection !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :