• 1.Le guilvinec et Ste marine

    1.Le guilvinec  et Ste marine1.Le guilvinec  et Ste marine

     

     

     

     

     

     

     

     

     En Cornouaille , comme d'ailleurs dans le reste de la Bretagne , au 20ème siècle ,les femmes jouaient un rôle important au sein de la famille .

    Très souvent elles devaient assurer le capitanat familial , notamment dans le milieu de la marine ( pêche ou d'état ) , le mari étant souvent parti de la maison pour de longs mois.

    1.Le guilvinec  et Ste marine1.Le guilvinec  et Ste marine

     

     

     

     

     

     

     

    Et bien entendu avec une famille souvent nombreuse il fallait assurer les tâches ménagères .

    Mathurin Méheut a croqué des attitudes fréquentes .

     

    1.Le guilvinec  et Ste marine

    1949 les chalutiers du Guilvinec

    le port abritait une centaine de " malamoks" , du nom d'un oiseau des mers australes .

    1.Le guilvinec  et Ste marine

    Cette gouache récente  de Ronan Olier ( 2000 ) , toute en lumière , dans une tradition figurative impressionniste ,montre un aspect moderne du  Guilvinec où cohabitent  pêcheurs et plaisanciers .

    1.Le guilvinec  et Ste marine

    En 1968 Bernard Buffet a fait le choix de représenter l'église de St Marine . Ce petit port se trouve à l'embouchure de l' Odet , et fait face à Bénodet .

    1.Le guilvinec  et Ste marine

    Fête  à Ste marine  ,vue par Lucien Simon en 1920 .

    Ce jour là de nombreux jeux nautiques étaient organisés . Il en était un qu'appréciaient les spectateurs : la course au canard ... Les nageurs , au premier plan , chassent  le volatil , libéré sur les eaux . Mais la tâche est malaisée !

    1.Le guilvinec  et Ste marine

     A Ste marine , tout le monde ne s'intéresse pas aux jeux nautiques ! Dans certains milieux , la préférence va aux jeux musicaux comme le montre toujours Lucien Simon sur ce tableau des années 1920 .

    1.Le guilvinec  et Ste marine

    D'autres préfèrent encore l'intimité d'une prairie , face à la mer ...C'est ce veut nous dire Henri Moret qui a peint cette toile d'essence impressionniste au début du 20ème siècle . "Conter fleurette " prend ici tout son sens !

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    sister for ever
    Mardi 30 Janvier à 17:53

    Belle palette de peintres, en tête desquels je retrouve avec plaisir - et reconnais au premier coup d'œil - notre ami Mathurin!

    La Bretagne est haute en couleurs.

    Bises

    2
    Vendredi 2 Février à 14:17

    tu sais , Francine , je vais moi aussi , dans mes recherches continuelles, de découverte en découverte .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :