• 1.T-Lautrec /des parents dissemblables ...

    T-Lautrec /1/

    Très vite , le cousin et la cousine , les parents du petit Henri , comprirent qu'ils n'étaient "compatibles" .

    Aussi le couple se sépara "officieusement" .Adèle ( ci-dessus en 1882 , au château , en train de prendre son petit déjeuner) se réfugia dans le catholicisme et l'éducation d'un petit garçon très fragile .

    Une femme très complexe d'ailleurs ,une hypocondriaque  ,médicalement hystérique,mais aussi avare , au don prononcé pour les affaires !

    Mais son fils , pour lequel elle n'eut de cesse de se dévouer , lui rendait bien son amour :" ma mère est la vertu en personne" aimait il à dire .

    T-Lautrec /1/

     

     

     

     

    Le père , le comte Alphonse , quant à lui  était un personnage très excentrique , plein de lubies et très passionné par la chasse .

     

    Il se détourna assez vite de ce fils souvent malade qu'il ne pourrait jamais éduquer à ses passions .

     

    A 12 ans il offrit un traité de fauconnerie à Henri avec une dédicace :" n'aie de cesse de penser , mon fils ,que seule une vie au grand air et au grand jour  est vraiment saine " .

     

    Cocasse quand on sait que le fils en question allait passer nombre de nuits parisiennes dans les lieux les plus fermés !

     

    un père excentrique et hilare  en habit écossais !

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :