• 2/ Freud / Les années 1940 : une période surréaliste

    2/ Freud /  Les années 1940 : une période surréaliste

    Lucian Freud ,  c'est le petit -fils ... oui celui du grand Freud , le créateur de la psychanalyse.

    Voilà un artiste au style à la fois réaliste ,aiguisé , voire caricatural qui a surtout marqué son époque par ses portraits et ses  toiles  de nus dans des attitudes crues .

    Mais il a connu une période surréaliste où il voulait se libérer du contrôle de la raison et lutter contre les valeurs reçues.

    N'est ce pas André Breton qui disait , dès 1924, "qu'il fallait céder à la dictée de la pensée , en l'absence de tout contrôle exercé par la raison,et ceci en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale ."

    Alors le tableau ci-dessus "the painter's room" (1944) va dans ce sens ...

    On y lit une composition qui part dans tous les sens qui présente un salon au centre duquel se déploie la gueule d'une girafe encadrée.

    2/ Freud /  Les années 1940 : une période surréaliste

    1939- la boîte de pommes. Dans un cadre montagneux . Que faut il y lire ?

    2/ Freud /  Les années 1940 : une période surréaliste

    1943-Gérald Wide : un regard fixe ,étrange . Quelles pensées derrière ?

    2/ Freud /  Les années 1940 : une période surréaliste

    1942-les enfants du village : tristes , mal-aimés , inquiets ?

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Pierre
    Mardi 27 Février à 10:55

    ah bon , il faudrait accepter la dictée de la pensée , dit le surréaliste ...j'en rigole! si je m'écoutais , j'irais tuer mon voisin qui laisse ses chiens aboyer à tout bout de champ!

    2
    Yannick
    Mardi 27 Février à 10:59

    Ok avec toi , Pierre . Heureusement que nous ne sommes pas sous le dictat de la pensée ... Cependant , pour atténuer , il arrive parfois qu'il ne  faut pas toujours céder au conformisme .

    3
    Lorène
    Mardi 27 Février à 11:04

    Si je puis me glisser dans votre échange , messieurs .  André Breton ne parle que de l'art ... Si tous les artistes ne parlaient que d'une seule voix ,sans laisser libre cours à leurs pensées novatrices on en serait toujours  au classicisme mythologique .

    4
    pol
    Mardi 27 Février à 11:07

    il a un côté barjot le petit fils ...mais bon , ce n'est rien à côté de Dali ...

    5
    sister for ever
    Mardi 27 Février à 14:26
    Dans un commentaire qui a disparu, je disais que tu te posais beaucoup de questions, Gil!
    6
    arthur
    Mardi 27 Février à 20:50

    ce genre de peinture n'est pas ma tasse thé , mais je comprends qu'il en faille pour touts les goûts, non ?

    7
    Mardi 27 Février à 20:54

    Sister . SI je me pose autant de questions c'est sans doute que je ne suis pas convaincu par la période surréaliste de Freud ... Mais c'est un aspect de sa peinture , à ses débuts ,qu'on ne peut occulter .

    Quant au débat entre les 3 premiers commentateurs , je partage totalement l'avis de Lorène .

    Bonne soirée à tous .

    8
    Mercredi 7 Mars à 11:20

    Je découvre totalement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :