• Art naif et singulier

    Art naif et singulierLe mot naif aurait été employé  la première fois pour qualifier les peintures de Rousseau .

    Il peignait loin des normes académiques , sans pour autant être dans l'avant- gardisme impressionniste.

    L'art naif ne possède pas de définition propre . Cependant , il se caractérise par une représentation figurative de sujets populaires : des paysages campagnards , des costumes folkloriques ,des animaux domestiques ou sauvages.

    Techniquement on observe le non respect - volontairement ou non - des 3 règles de la perspective occidentale telles que définies , depuis la Renaissance , par Léonard de vinci .

    A savoir , avec la distance  : diminution de la taille des objets ,ceci  proportionnellement  ; atténuation des couleurs ;et enfin  diminution de la précision des détails .

    Cela se traduit par :

    Des effets de perspective géométriquement faux qui pourraient rappeler des dessins enfantins ou des techniques moyenâgeuses.

    Des couleurs vives , souvent en aplats , sur tous les plans de la composition .

    Une même minutie des détails qu'ils soient du 1er  ou de l' arrière plan .

    -=-=-=-=-=

    Par singulier , j'entends "qui se distingue des courants traditionnels ou novateurs ". Par essence  "qui serait unique dans son genre" . Comme Botero et ses personnages obèses , comme Buffet et ses lignages ,comme encore Pedro Uhart et ses hardies mises en scène aux coloris osés.

    Noce à la campagne . H Rousseau

     

     

     

     

  • 4.Botero / dilater les formes !Fernand Botero , le colombien , est inclassable ...C'est en voyageant ,aux Etats Unis , en Europe  que le natif de Medellin né en 1932 a développé un style qui lui est propre .

    En effet , on ne peut l'associer à aucun mouvement significatif tant ses personnages , aux formes généreuses , voire voluptueuses interpellent ...

    Pourtant Fernando s'appuie sur une excellente culture artistique , ses formations successives l'ayant amené à fréquenter de nombreuses académies des Beaux arts , les musées faisant le reste .

    En 2012 l'artiste fêtait ses 80 ans

     

     Depuis ses 16 ans , Botero peignait , dessinait . 4.Botero / dilater les formes !

     

     

    Ses dessins étaient même publiés dans le journal dominical de Medellin .

     

    Des productions  de facture classique .

     

     

    Mais de cette époque ,où l'artiste se fondait dans une forme de traditionnalité ,il n'a pratiquement pas été conservé de toiles .

     

     

    Le portrait d'une jeune indienne , ci-contre , daté de 1952  en est une . Il semble que le colombien ait été inspiré par Gauguin et  sa fascination des mers du Sud

    4.Botero / dilater les formes !

    1964 : le pape Léon  X , d'après Raphaël

    C'est en 1957 , après la présentation d'un tableau ( nature morte à la mandoline) que Botero découvrit pour la première fois la possibilité de dilater les formes et d'en exagérer les volumes .Le style Botero venait de naître . On aime ou pas !

    4.Botero / dilater les formes !

    1965 : madone à l'enfant

    4.Botero / dilater les formes !

    1970 Première communion

    Ah ce brassard et ce cierge de ma communion .... je m'en souviens comme si c'était hier . Depuis , j'ai pris de la distance avec la religion !

    4.Botero / dilater les formes !

    1970 la maison de Mariduque

    Botero évoque ici ses jeunes années à Medellin quand il fréquentait les maisons de plaisir ...

    4.Botero / dilater les formes !

    1971 la junte militaire d'après Goya

    Le tableau de la junte ne trouve son fondement que si l'on connaît le célèbre tableau de Goya ( que je te présente ci-dessous) : la famille de Charles IV . Les personnages occupent certes un ordre différent , les motifs ne sont pas les mêmes, mais le groupe ci-dessus renvoie naturellement à l'idée d'une famille régnante .

    4.Botero / dilater les formes !

    1800  Goya . La famille régnante de Charles IV .

     


    votre commentaire
  • Pedro Uhart /  Couleurs !

    Né au Chili , en 1938 , Pédro Uhart  est venu s'installer à Paris en 1965.  Il a inventé  "les floating murals" : ce sont des peintures sur toile libre,  pliables , faciles à transporter et à exposer dans les espaces publics .

    Ces "muraux flottants" chantent souvent l' hymne à la liberté , et n'ont pas manqué de dénoncer  la dictature chilienne .

    Au cours des ans  les inspirations de l' artiste  ont évolué . Mais toujours ,dans ses peintures, il donne  une place prépondérante à l'homme.  Dans le groupe  , toutefois ....un groupe très stylisé ,voire caricaturé  .

    Mais ce qui frappe avant tout dans les productions du franco-chilien , c'est la palette .

    On y trouve que des couleurs pures cernées par des traits noirs .

    L'influence  de l'art japonais est évidente depuis qu'il a visité le pays du soleil levant en 1990-1991 .

    Pedro Uhart /  Couleurs !

    Pedro Uhart /  Couleurs !

    Pedro Uhart /  Couleurs !

    attestation diabolique

    Pedro Uhart /  Couleurs !

    bal chez Satan

    Pedro Uhart /  Couleurs !

    tango à Berlin

    Pedro Uhart /  Couleurs !

    la bibliothèque.


    votre commentaire
  • Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.1886 . Salon des Indépendants . Pas de sélection à l'entrée ...Moyennant contribution relative (15 francs , une misère ), expose qui veut .

    Un gars de 41 ans propose au public un tableau qui tout de suite attire  les regards , et les jugements.... :" Soir de carnaval"  .

    "On a souri du naïf Mr Henri  Rousseau , écrit un critique d'art à propos du sujet  sujet  , qui viole toutes les acquisitions de l'illusion optique , tous les raffinements de la peinture française !"

    Le peintre (1844_1910) n'est pas près d'en finir avec les railleries des "officiels" .Pendant plusieurs décennies il sera encore considéré comme un grotesque , un peintre ambitieux ayant les capacités médiocre d'un enfant de 8 ans !

    En 1907 encore , le président  du Salon d'automne  fait cacher ses toiles ...

    Pourtant , depuis 25 ans , celui que l'on nommait  le douanier ( parce qu'il fut employé d'octroi à la ville de Paris ) affirmait sa place sur le marché de l'avant garde aux côtés des grands noms   Signac , V Gogh ,Gauguin , Matisse et bien d'autres encore .

    Rousseau reste pour beaucoup un personnage ambigu , bienveillant mais aussi infantile , malicieux tout en cachant une grande souffrance . Pourtant  il reste foncièrement optimiste malgré les aléas de la vie  (aucun de ses 7 enfants n'est parvenu à l'âge adulte !) , car cet autodidacte' , d'une formidable candeur , adepte du spiritisme , a toujours été persuadé que les esprit guidaient son pinceau !

    1900 autoportrait

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

      1886 soir de carnaval

    Le fameux tableau qui a lancé la carrière de Rousseau , et l'objet de tant de polémiques ...les officiels ne voyaient qu'une lune blanche , des coussins de nuages devant un ciel bleu ,un pavillon forestier transparent et un couple costumé qui semblait sortir d'une publicité pour chocolats de la Belle Epoque .     Rien que ça !

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1877 .paysage avec un pont .

    Avant ce salon 1886 , Rousseau avait déjà peint de nombreuses toiles , mais sans se faire connaître , et tout en travaillant à l'octroi de Paris .

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1879 le moulin

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1879 l'arrivée au moulin .

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1880 . Voilier à Paimpol ( 22 ) .

    Rousseau est venu chez moi , dans les Côtes d'Armor !

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1880 . tempête .

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1880  Bièvres

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique