• *Bazille 1 / La robe rose (1864)

     

    Ce n'est que tardivement ,  au cours du 20ème siècle,  que fut reconnu Bazille.

    Des historiens d'art , des conservateurs passionnés,  l' ont sorti l'artiste de l'oubli.

    Car longtemps après sa mort en 1870 , les tableaux restèrent dans la famille , biens précieux qu'il fallait conserver.

    Cachés comme des souvenirs , des reliques à  protéger du monde extérieur.

     

    nn

     

    La robe rose

     

     

    Dans le Midi , en 1864 ,Frédéric demanda à sa cousine de 14 ans de poser sur un rempart .

    C'était Thérèse et le village contemplé s'appelait Castelnau.

     

    -=-=-=-=

     

    En cette année où l'empire de Napoléon III brillait de mille feux ,le thème avait surpris les amis impressionnistes du Montpelliérain.

    Car le tableau n'était pas un portrait , encore moins un paysage...

    Il était d'une évidente originalité.

    Tout en ocres et teints joyeux que donne le Midi.

     

    -=-=-=-=-=-=

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Octobre à 17:55
    Je reconnais, et je pense que dans la série UN SI GRAND SOLEIL que je regarde juste parce que ça se passe à Montpellier et environs, il y a eu une vue de la caméra depuis le même endroit, sur Castelnau.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :