• *** Bazille / 2 / 1866:la terrasse de Méric

     

     

    12-Bazille ( 2)           -1866:la terrasse de Méric 
     
    1866-autoportrait à la palette
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Guerre franco-prussienne de 1870.
     
    Le 28 novembre , le sergent Major Frédéric Bazille est mortellement blessé en montant à l'assaut d'une barricade ,à Beaune-la -Rolande.
     
    Le jeune homme n'a que 29 ans ...
     
    Ainsi s'interrompt une carrière prometteuse et brève qui faisait dire à Pissarro : "il était le plus doué d'entre nous ..."
     
    En 7 ans , ce fils de négociant  montpelliérain , destiné à la médecine, n'avait pourtant produit qu'une cinquantaine de toiles!
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    12-Bazille ( 2)           -1866:la terrasse de Méric

    1866_la terrasse de Méric

    Le domaine familial de Méric , en face de Castelnau, est pour le jeune Frédéric "le paradis des grandes vacances"

    C'est une propriété cossue , aux murs épais,à l'élégant mobilier Louis 16 , au parc romantique  avec une proche rivière .

    Le jeune artiste trouve  chez lui matière à un sujet moderne avec le souci constant qui le guide de présenter des figures dans un cadre naturel.

    12-Bazille ( 2)           -1866:la terrasse de Méric

    1867-les remparts d'Aigues-Mortes

    12-Bazille ( 2)           -1866:la terrasse de Méric12-Bazille ( 2)           -1866:la terrasse de Méric

     

     

    1866 -nature morte aux fleurs

     

     

     

     

    1866-nature morte au héron

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Sister for ever
    Mercredi 12 Février à 07:17
    Je n’ai pas trouvé la « Nature morte au héron »?
      • Mercredi 12 Février à 08:50

        En bas , à droite de la note ...

    2
    Lundi 9 Mars à 19:02

    Bonsoir Gil, le Domaine de Méric à Castelnau le lez, c'est tout près de Montpellier. Merci beaucoup pour cet article. BISOUS.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :