• A p5.Boudin / De la papeterie à la peinture !riori , rien ne destinait ce fils de marin à la carrière d'artiste -peintre .

    Eugène-Louis Bourdin , un normand de Honfleur,(1824-1898) avait 19 ans quand son père lui trouva un emploi de commis chez un imprimeur local .

    Puis un papetier l'accueillit.

    Enfin il se retrouva assistant dans une boutique de papetier-encadreur .

    Le "papier"semblait intéresser le jeune homme et il entrevoyait déjà d'y faire carrière aussi eut il  l'envie de fonder sa propre papeterie .

    Il avait 20 ans . C'était en 1844 .

    Rencontre avec des artistes

    La chance de Boudin fut justement cette boutique ...En effet venait chez lui , des artistes des environs , des peintres ( Isabey , Millet ) un poète ( Baudelaire).

    Et comme le jeune homme s'était mis à dessiner , comme ça , pour meubler son temps et que ma foi les dessins avaient de l'allure , les visiteurs de lui suggérer " tu devrais te lancer dans la peinture !"

    Fini le commerce ! Je serai artiste ...Et c'est ainsi que commença la carrière . Cours au havre , cours à Paris , copiste au Louvre ,Eugène entra en  formation ,heureux d'avoir trouvé sa voie.

    5.Boudin / 1/ De la papeterie à la peinture !

    1858 Honfleur . Le port .

    5.Boudin / 1/ De la papeterie à la peinture !

    1860. Trouville . La grève et les rochers .

    Dès 1955 Boudin se fit itinérant , séjournant l' hiver à Paris, revenant l'été à Honfleur , tout en visitant régulièrement la Bretagne .

    5.Boudin / 1/ De la papeterie à la peinture !

    1863 .le casino de Trouville.

    C'était le premier établissement du genre dans la basse-Normandie . Il datait de 1837 . Comme tu peux le voir , la plage est très fréquentée , plutôt par une population mondaine que par des gens intéressés par le bain !

    5.Boudin / 1/ De la papeterie à la peinture !

    1863 . Un autre aspect de la plage trouvillaise .

    Toujours des mondaines très vêtues . Dès le début de sa carrière , Eugène donna une très grande importance aux ciels qu'il aimait particulièrement travailler .

    5.Boudin / 1/ De la papeterie à la peinture !

    1864 Trouville . Boudin donnait une telle importance au ciel dans ses tableaux que celui-ci  en occupait souvent les 2/3 .

    5.Boudin / 1/ De la papeterie à la peinture !

    1865 Deauville , le bain .

    Pourtant en ce milieu du  19 ème siècle , on se baignait ....mais sans se dénuder!   Des chevaux tiraient des cabines où , chastement ,les baigneurs , mouillés par le bain,remettaient des vêtements secs .

    5.Boudin / 1/ De la papeterie à la peinture !5.Boudin / 1/ De la papeterie à la peinture !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1867 : L'auberge St Siémon

    Cette auberge se trouvait quelque  part entre Honfleur et Villerville . Boudin aimait y recevoir ses copains autour d'un bon repas du terroir . Sur cette aquarelle figure , à gauche Jongkind et Monet , le 2ème à droite . Le lieu de réception existe toujours mais il a été bien rénové .

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique