• Braque,fauve et cubiste

    Braque,fauve et cubisteGeorges Braque en 1908

     

    A 20 ans , Georges Braque (1882-1963) n'a qu'une idée en tête : devenir "artiste-peintre".

    Il a déjà une bonne formation : cours du soir des beaux-arts havrais ,l'Académie Humbert , à Paris, fréquentation des musées et galeries  de la capitale.

    Il cherche un style.

    Il le trouvera auprès de Cézanne et des peintures fauves qui le séduisent.

    "J'étais attiré par les couleurs pures et gaies que je voyais..."

    1909- Guillaume Apollinaire , l'emmène à Montmartre , au Bateau-lavoir,un foyer d'artistes.

    Nouveau coup de foudre !

    Ce sont "les demoiselles d'Avignon" peintes par Picasso qui lui donnent une nouvelle vision de la peinture

    "Rendre les 3 dimensions des objets , vues par l'oeil,me parut fascinant"

    Ce furent alors 5 années de coopération intense entre Braque et Picasso qui lancèrent la phase analytique du cubisme . On  éclatait  les formes et on privilégiait les couleurs monochromes.

    Plus tard , les nouvelles orientations prises par son copain Pablo déconcertent Georges qui trouvera une voie nouvelle dans les collages .

    Pendant plus de 25 ans  Braque se spécialisera dans les natures mortes où apparaissent les objets les plus divers allant des ustensiles de cuisine jusqu'aux objets d'ameublement ,en passant par autres instruments de musique ou bouteilles ...

    Braque est une des grandes figures artistique du XXème siècle.

     

  • "Naturellement , mon éducation avait été faite avec modèle ...J'avais appris à peindre d'après nature et lorsque je fus persuadé qu'il fallait se libérer du visuel ce ne fut pas du tout aisé!

    Mais je m'y suis appliqué et le détachement s'est fait par des poussées intuitives qui m'éloignaient de plus en plus du réel .

    A ce moment j'obéis à un impératif presqu'inconscient ,ignorant ce que peut être le résultat !

    C'est l'aventure ..."

    _=_=_=_=_=

    Ainsi s'exprimait Georges Braque pour tenter de définir sa vision nouvelle de la peinture .

    Nous étions en 1906.

    Cette année là , après avoir séjourné à Anvers , il prit la direction du sud de la France .

    Cézanne , qu'il admirait,  n'y était pas étranger ...

    Braque /2 /  1906: La Ciotat

    1906- le port de la Ciotat

    Débauche de couleurs .

    Les  froides (vert et violet) voisinent avec les jaunes acides qui teintent même les nuages !

    Braque /2 /  1906: La Ciotat

    1906-la Ciotat

    ça part un peu dans tous les sens (rire) , mais c'est la volonté de l'artiste de s'affranchir du réel .

    Chacun y lira son tableau .

    Moi je vois un chemin , entre deux versants ,qui file vers la mer à l'arrière plan.

    Braque /2 /  1906: La Ciotat

    1906-La Ciotat-   bord de mer

    L'imagination de l'artiste est sans limites  . Avec ses tons chauds d'un rouge débordant.

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  • En 1906 Braque décida son copain havrais Othon Friesz ,lui-même peintre fauviste,à l'accompagner à Anvers.

    Les deux amis avaient loué un atelier sur les bords de l'Escaut.

    Et bonheur ,un vaste balcon leur offrait une vue plongeante sur les activités portuaires.

    Braque / 1 /  1906: le port d'Anvers

    1906-le port d'Anvers

    On voit , au premier plan , la balustrade du balcon de l'atelier dans lequel Braque travaillait

    Braque / 1 /  1906: le port d'Anvers

    1906-le port d'Anvers

    3 bateaux pavoisent . Ici , Braque donne une grande attention aux détails.

    Il use de petites touches peu réalistes ,mais plus assourdies que dans le tableau précédent.

    Braque / 1 /  1906: le port d'Anvers

    1906-le port d'Anvers

    Par rapport à la toile précédente , la version est plus libre.

    Les taches de couleurs sont plus franches et contrastées .

    Braque / 1 /  1906: le port d'Anvers

    1906-Anvers

    Tableau beaucoup plus apaisé que les précédents , avec un dessin soigné.

    Beaucoup de lignes au service de couleurs moins agressives.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique