• Bruegel, l'inclassable

    Bruegel l'ancien,l'inclassable Difficile de classer Pieter Bruegel l'ancien -1525-1569 ( ainsi dénommé par rapport à son fils ainé Pieter Bruegel dit  le jeune).

    En faisant la jonction entre le Moyen-âge et la Renaissance , il dépasse l'art des Primitifs flamands ,mais ne se reconnaît pas davantage dans celui des italiens !

    Contrairement aux peintres de la Renaissance , Bruegel n'a pas représenté de nus et s'est fort peu intéressé au portrait .

    L'unité de ses compositions , son réel talent narratif et son intérêt pour la vie populaire en font un artiste inclassable dans l'histoire de l' art .

    Car c'est la première fois , dans l'histoire de la peinture , que la paysannerie est ainsi représentée avec une vision objective .

    Même les scènes bibliques de Bruegel se situent pour la plupart dans un village.

    Au 16ème siècle , en effet , la rue et la place  - faute d'autres endroits - étaient les lieux de rendez vous et de divertissements en tous genres comme les kermesses , les jeux  de groupes ,les processions , les carnavals  .

    En ce début du 21ème siècle , peu de dessins de la main de l'artiste demeurent .

    On en répertorie une cinquantaine comme étant de sa production . Un grand nombre de tableaux ont été perdus  et certains qui lui avaient été attribués se sont avérés être des copies plus tardives réalisées par ses fils .

    Pieter Bruegel l'ancien est décédé précocement à l'âge de 40-45 ans , cette imprécision en raison de l'incertitude de sa date de naissance .

    autoportrait

  • 2.Bruegel l'ancien / Les proverbes flamands .

    1559 . Les proverbes .

    La scène principale se déroule sur une diagonale qui commence en bas , à gauche , pour se diriger vers le fond , à droite .

    Bruegel intègre encore une anomalie dans la perspective  ce sont les galettes ( sur le toit ,en haut , à gauche  ) qu'il présente de face , et non pas  en decrescendo .

    Au 16ème siècle il était d'usage de publier des proverbes et avec cette toile , Bruegel s'est bien amusé.

    On voit apparaître un tableau où plus de 100 proverbes ou dictons ont été relevés par les spécialistes  .

    La plupart d'entr'eux décrivent des actions imbéciles  ou immorales .

    Tous  désignent des façons d'agir à l'envers .

    C'est la raison pour laquelle le tableau a parfois été appelé" le monde à l'envers" .

    L'un fait danser le monde sur son pouce . Il faut traduire :" obéir à la baguette "

    Un autre n'arrive pas à relier deux pains :" ne pas pouvoir joindre les deux bouts"

    2.Bruegel l'ancien / Les proverbes flamands .

    détail du tableau

    Ci-dessus , pratiquement au centre ,sous un abri en forme de baldaquin , on voit le diable agir en confesseur !

    A droite , un moine se moque de jésus et lui fait porter une longue barbe blanche !

    On observe encore une femme qui recouvre son mari d'une cape bleue.Le sens : " je te cocufie"!

    Les galettes qui poussent sur le toit ? " on vit dans l'abondance !"

    etc .... etc... à toi de chercher d'autres images parlantes ....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les recueil de proverbes faiaient partie

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • 1.Bruegel l'ancien/

    1559 : le combat de carnaval

    Bruegel aimait bien mettre un fou dans ses représentations populaires .

    Il ne manque pas  d'en placer un en plein milieu de tableau .

    Au premier plan , chevauchant une barrique , le prince Carnaval représente les protestants .Il est gros et gras !

    En face , assis sur une chaise ,maigre et triste est un  "catholique" .

    Il porte une ruche sur la tête !

    1.Bruegel l'ancien/

     

     

     

     

     

    Ci-contre , un détail du tableau qui représente justement le fou , enfin le bouffon .

     

    Le bouffon sert de guide à deux personnages et, bien que l'on soit en plein jour ,il porte un flambeau allumé .

    La signification , c'est que l'on est dans un monde renversé .

     

     

     

     

     

     1.Bruegel l'ancien/ le combat de carnaval

     

     

     

     

     

    Voici encore un autre détail du tableau :

     

    Celui représentant les estropiés , très nombreux dans les villes et villages .

     

    Bruegel a trouvé tout naturel de les placer dans son tableau puisqu'ils font partie intégrante de la vie quotidienne .

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique