• Bruegel, l'inclassable

    Bruegel l'ancien,l'inclassable Difficile de classer Pieter Bruegel l'ancien -1525-1569 ( ainsi dénommé par rapport à son fils ainé Pieter Bruegel dit  le jeune).

    En faisant la jonction entre le Moyen-âge et la Renaissance , il dépasse l'art des Primitifs flamands ,mais ne se reconnaît pas davantage dans celui des italiens !

    Contrairement aux peintres de la Renaissance , Bruegel n'a pas représenté de nus et s'est fort peu intéressé au portrait .

    L'unité de ses compositions , son réel talent narratif et son intérêt pour la vie populaire en font un artiste inclassable dans l'histoire de l' art .

    Car c'est la première fois , dans l'histoire de la peinture , que la paysannerie est ainsi représentée avec une vision objective .

    Même les scènes bibliques de Bruegel se situent pour la plupart dans un village.

    Au 16ème siècle , en effet , la rue et la place  - faute d'autres endroits - étaient les lieux de rendez vous et de divertissements en tous genres comme les kermesses , les jeux  de groupes ,les processions , les carnavals  .

    En ce début du 21ème siècle , peu de dessins de la main de l'artiste demeurent .

    On en répertorie une cinquantaine comme étant de sa production . Un grand nombre de tableaux ont été perdus  et certains qui lui avaient été attribués se sont avérés être des copies plus tardives réalisées par ses fils .

    Pieter Bruegel l'ancien est décédé précocement à l'âge de 40-45 ans , cette imprécision en raison de l'incertitude de sa date de naissance .

    autoportrait

  • Au 16ème siècle , Anvers était le nouveau centre économique et financier du monde occidental.

    Un point de rassemblement pour les marchands de nombreux pays.

    Aussi l'épisode biblique  relatant la construction de la tour de Babel était considéré comme l'image même de cet essor.

    La tour devait atteindre les cieux , ce qui déplut à Dieu.

    Il enleva aux hommes leur langage commun , empêchant ainsi que l'ouvrage fût achevé!

    Bruegels 5 / 1563 : la tour de Babel

    Bruegels 5 / 1563 : la tour de Babel

    1563 -tour de Babel ( détails)

    Le roi Nemrod visite le chantier et les tailleurs de pierres se sont jetés à ses pieds.

    Bruegels 5 / 1563 : la tour de Babel

    1563- la tour de Babel (détails)

    la Tour en chantier ...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Bruegels 4 / 1562 : la chûte des anges rebelles !

    Au centre de la toile l'archange Gabriel ( en armure d'un brun doré) chasse , à l'aide d'une lance , les anges rebelles à Dieu .

    Les anges en robe blanche combattent à ses côtés ,et  les rebelles , déchus , se transforment pour la plupart en des corps nus d'hybrides imaginaires .

    Bruegels 4 / 1562 : la chûte des anges rebelles !

    détails ...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Pendant des siècles l'enfance ne constituait pas un thème d'une grande importance...

    Ni dans la peinture , ni dans la pensée occidentale .

    Les enfants étaient considérés comme de jeunes adultes avec des vêtements à l'identique de ceux des parents. Peu de jouets : on utilisait les moyens du bord , vessies de porc , osselets, cercles des tonneaux , en fait les objets usuels....

    L'affection portée aux enfants n'avait rien à voir avec "l'idolâtrie" moderne . C'était "pousse comme tu le peux"!

    Trop d'enfants naissaient , mais aussi trop d'enfants périssaient immédiatement après leur naissance .

    3.Bruegels / Les jeux d'enfants ...

     La population des provinces flamandes était très éduquée . 

    Un voyageur italien a même affirmé que tous les enfants connaissaient l'écriture et lisaient couramment .

    On en doute quand même ...

    Sur le tableau ci-dessus on peut observer les enfants très concernés par leur travail scolaire .

    Le peintre ironise sur l'ardeur montrée par ces jeunes enfants et il a légendé la

    toile " même si un âne va à l'école , il n'en deviendra pas pour autant un cheval!"

    Bruegels 3 / Les jeux d'enfants ...

    1560 les jeux d'enfants

    Plus d'une centaine d'enfants ont été peints par Bruegels et on les voit jouer avec un rien , ou se chamailler , ou jouer aux cavaliers ...

    On ne fabriquait que très rarement des jouets spécifiques à leur âge .

    Le peintre aimait jouer les moralisateurs . Alors peut être a t il voulu laisser entendre qu'il ne faut pas gaspiller sa vie comme un jeu d'enfant !

    Bruegels 3 / Les jeux d'enfants ...

    1560. on pouvait jouer avec des osselets .

    3.Bruegels / Les jeux d'enfants ...

    1560 les enfants étaient souvent habillés à la mode des adultes !

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  • 2.Bruegel l'ancien / Les proverbes flamands .

    1559 . Les proverbes .

    La scène principale se déroule sur une diagonale qui commence en bas , à gauche , pour se diriger vers le fond , à droite .

    Bruegel intègre encore une anomalie dans la perspective  ce sont les galettes ( sur le toit ,en haut , à gauche  ) qu'il présente de face , et non pas  en decrescendo .

    Au 16ème siècle il était d'usage de publier des proverbes et avec cette toile , Bruegel s'est bien amusé.

    On voit apparaître un tableau où plus de 100 proverbes ou dictons ont été relevés par les spécialistes  .

    La plupart d'entr'eux décrivent des actions imbéciles  ou immorales .

    Tous  désignent des façons d'agir à l'envers .

    C'est la raison pour laquelle le tableau a parfois été appelé" le monde à l'envers" .

    L'un fait danser le monde sur son pouce . Il faut traduire :" obéir à la baguette "

    Un autre n'arrive pas à relier deux pains :" ne pas pouvoir joindre les deux bouts"

    2.Bruegel l'ancien / Les proverbes flamands .

    détail du tableau

    Ci-dessus , pratiquement au centre ,sous un abri en forme de baldaquin , on voit le diable agir en confesseur !

    A droite , un moine se moque de jésus et lui fait porter une longue barbe blanche !

    On observe encore une femme qui recouvre son mari d'une cape bleue.Le sens : " je te cocufie"!

    Les galettes qui poussent sur le toit ? " on vit dans l'abondance !"

    etc .... etc... à toi de chercher d'autres images parlantes ....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    les recueil de proverbes faiaient partie

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • 1.Bruegel l'ancien/

    1559 : le combat de carnaval

    Bruegel aimait bien mettre un fou dans ses représentations populaires .

    Il ne manque pas  d'en placer un en plein milieu de tableau .

    Au premier plan , chevauchant une barrique , le prince Carnaval représente les protestants .Il est gros et gras !

    En face , assis sur une chaise ,maigre et triste est un  "catholique" .

    Il porte une ruche sur la tête !

    1.Bruegel l'ancien/

     

     

     

     

     

    Ci-contre , un détail du tableau qui représente justement le fou , enfin le bouffon .

     

    Le bouffon sert de guide à deux personnages et, bien que l'on soit en plein jour ,il porte un flambeau allumé .

    La signification , c'est que l'on est dans un monde renversé .

     

     

     

     

     

     1.Bruegel l'ancien/ le combat de carnaval

     

     

     

     

     

    Voici encore un autre détail du tableau :

     

    Celui représentant les estropiés , très nombreux dans les villes et villages .

     

    Bruegel a trouvé tout naturel de les placer dans son tableau puisqu'ils font partie intégrante de la vie quotidienne .

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique