• Buffet,le misérabiliste

    Buffet,le misérabiliste

    Très rapidement , Bernard Buffet 1928-1999) a été reconnu par le monde  artistique .

    En 1955 , un référendum organisé par " Connaissance des Arts "ne  le propulsait il pas à la première place des peintres de l'après guerre ?

    C'est dire si le style très particulier de l'homme , un  style percutant et nerveux  frappait  l'opinion publique !

    Sans doute cette reconnaissance  exprimait elle une forme d'angoisse profonde ancrée en chacun de nous et que la victoire alliée , à la fin de la seconde guerre mondiale , n'avait pas encore réussi à dissiper .

    On aurait pu penser , qu'au fil des années , Buffet allait  réussir à se défaire de cette forme de misérabilisme pour gagner en optimisme .

    Non ,l'artiste resta attaché  à ce style fait de personnages pessimistes ,à la limite de l'absurde parfois , étirés , gris , qui interpellent l'observateur .

    Les dessins , au cerne noir , colorés d'une façon parcimonieuse ,n'ont jamais  cessé d'exprimer une tristesse sans doute inhérente au personnage .

    Un personnage  prolixe ( plus de 8000 toiles diverses ) que le public aimait et qui ne supporta pas , à la fin de sa vie ,la maladie de Parkinson qui l'empêchait de s'exprimer .

    L'artiste préféra mettre fin à ses jours , ses cendres étant dispersées dans les jardins du Musée Buffet , au Japon où il demeure plus que jamais reconnu et estimé .

     autoportrait 1881