• Cézanne,l'artisan

    Cézanne,l'artisan solitaireQuand les historiens évoquent  Paul Cézanne ( 1839-1906), ils se rejoignent sur l'idée d'un père de l' Art moderne .

    Certains voient en lui le plus grand des post-impressionnistes .

    Cette place pourrait être revendiquée  par Vincent van Gogh , mais ce dernier , trop vite disparu, n'a pas pu exprimer totalement son immense talent . La question restera en suspens . 

    Né dans une famille de la riche bourgeoisie provençale , Cézanne était programmé pour devenir banquier , comme son père .

    Que Nenni ..." je serai peintre !". Encore un qui s'élevait contre la volonté paternelle .

    1863 ,Paris . Impressionniste alors ? : " la lumière et la couleur?  - Point trop n'en faut !"

    Au fil des ans Paul allait s'éloigner  des impressionnistes pour tendre vers une peinture plus construite ,tendant vers des géométries régulières et non comme "une impression de couleurs et de lumière" .

    Cet artisan solitaire , revêche et timide ,recherchait perpétuellement les subtiles variations de couleurs , les distorsions des formes pour originaliser sa peinture . 

    C'était   un têtu chercheur !

     

    1872 autoportrait

     

  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Pause hivernale

    Après  cette 8 ème note sur Cézanne ,le Blog se met en repos .

    Reprise  le lundi 4 mars.

    _=_=_=_=_=_=_=_=

    Lorsque la guerre franco-prussienne éclate en 1870 , Cézanne quitte Aix pour se retirer au Nord-ouest de Marseille .

    C'est l'Estaque , un ancien hameau isolé de pêcheurs, qui l'accueille en compagnie de sa compagne Hortense.

    Cézanne 8 /        1870:l'Estaque

    1870-l'Estaque

    Diagonale et horizontale se rejoignent pour enserrer une mer d'un bleu très soutenu.

    Cézanne 8 /               1870:l'Estaque

    1870-L'Estaque

    Un premier plan arboré pour encadrer le village

    Cézanne 8 /               1870:l'Estaque

    1870-neige fondue à l'Estaque

    Une diagonale met en valeur le flanc abrupt de la colline enneigée qui s'oppose à l'horizontal des nuages gris.

    Cézanne 8 /               1870:l'Estaque

    1870-le plateau de Cengle

    Près d'Aix en Provence ,  le plateau culmine à 500 sur une longueur d'une dizaine de km

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Après le scandale du Salon des refusés , les jeunes peintres se regroupèrent encore plus étroitement.

    C'était dans un café , le café Guerbois, qu'ils se réunissaient autour de Manet qui faisait figure de contestataire de l'ordre artistique établi depuis la fameuse présentation de la toile " le déjeuner sur l'herbe " qui avait tant secoué les observateurs parisiens .

    Et Cézanne , le timide et discret provincial d'Aix  se joignait  à eux .

    En 1870 , à sa manière , en peignant aussi un déjeuner sur l'herbe il voulut rendre son hommage personnel à celui qui avait bravé les "classiques "

    Cézanne 7 /              1870- le déjeuner sur l'herbe -la barque de Dante

    1870-le déjeuner sur l'herbe

    Cézanne , chauve avant l'âge , s'est représenté au premier plan .

    Un peu comme s'il se mettait à part , ce qui arrivait fréquemment d'ailleurs .

    A la différence de Manet ( tableau ci-dessous) , il n'a pas représenté de nu féminin !

    Cézanne 7 /              1870- le déjeuner sur l'herbe -la barque de Dante

    Manet 1863-le déjeuner sur l'herbe

    _=_=_=_=_=_=

    En 1870 , les scènes mythologiques inspiraient toujours Cézanne et comme il appréciait le romantisme de Delacroix , en hommage, il présentera sa propre version de  la barque de Dante.

    Cézanne 7 /              1870- le déjeuner sur l'herbe -la barque de Dante

    1870-la barque de Dante

    C'est un extrait de " la divine comédie" ,considérée comme un chef d'oeuvre de la littérature , écrit par Alighieri en 1303-1304.

    La scène représente la visite aux enfers de Dante qui est accompagné de Virgile.

     Sur le Styx , la barque est dirigée par le roi des lapithes , Phlégias.

    Cézanne 7 /              1870- le déjeuner sur l'herbe -la barque de Dante

    1822-la barque de Dante -Delacroix .

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  • Cézanne 6 /       1869 :Le copain Achille

     

    Dans la fin de ces années 1860 aucun endroit ne retient le peintre bien longtemps ...

    Sans cesse , il se retire dans l'isolement du Jas de Bouffan , à Aix .

    Depuis 1863 , Paul proposait régulièrement des peintures au jury du Salon officiel de Paris .

    Elles y seront toujours refusées ( à une exception près , un portrait en 1882) .

    Tant d'efforts pour rien . ...Certaines caricatures  se gaussent du provincial .

    Comme celle-ci , ci-contre , où il est représenté comme un original moustachu ,avec ses toiles déformées .

    Cézanne reste droit dans ses bottes : "Oui , je peins comme je vois, comme je sens ... et j'ai des sensations très fortes .

    J'ose ... oui, j'ose "!

     

    Cézanne 6 /       1869 :Le copain AchilleCézanne 6 /       1869 :Le copain AchilleAchille Empéraire (1869)

     

     

     

    Achille était le condisciple de Paul à l'Atelier suisse.

    Empéraire vivait dans des conditions misérables...

    Nain et bossu,il ne sera jamais reconnu de son vivant.

    Cézanne l'estimait énormément et prenait toujours sa défense .

    _=_=_=_=_

    Dans ces tableaux , le peintre donne à Achille une grande dignité et le respect que la vie , dans sa cruauté, lui refuse.

     

     

    Cézanne 6 /       1869 :Le copain Achille

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1869-la lecture

    Zola et Cézanne étaient enfants d'Aix et avaient partagé leur scolarité .

    Une grande amitié s'ensuivit.

    Ce tableau , construit sur un contraste saisissant de clair-obscur et de rouge-vert, montre Zola en compagnie de  Paul-Alexis ,journaliste  et écrivain comme lui.

     

     

     

    Cézanne 6 /       1869 :Le copain Achille

    1869-la jeune fille à son piano

    2 femmes plongées dans le rêve intérieur de la musique ...

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Cézanne / 5 /                  1867 :retour à la mythologie !Cézanne / 5 /                  1867 :retour à la mythologie !A la fin des années 1860,c'est l'école des Beaux-arts de Paris qui donne le ton de la vie artistique  française .

    La couleur ne sert plus qu'à la coloration , la représentation du paysage comme motif  en soi est mal vue.

    Ce sont les scènes historiques et mythologiques qui dominent dans les tableaux .

     Cézanne , refusé à cette école des Beaux-arts, suit néanmoins des cours à L'Académie Suisse .

    Et présente des toiles selon l'air du temps .

     

      à gauche ,1867 : l'amour  (plâtre) 

     

     

     

    Ci-contre :1875 : Bethsabée

     

     

     

     

    Cézanne / 5 /                  1867 :retour à la mythologie !

    1867 : nérieds  et tritons

    Cézanne / 5 /                  1867 :retour à la mythologie !

    1867 : l'enlèvement

    Cézanne / 5 /                  1867 :retour à la mythologie !

    1870:la tentation de St Antoine

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Une semaine avec ....Cézanne

    De ce lundi à Vendredi

    _=_=_=_=_=

    Après le scandale du "Salon des refusés" (1863) les jeunes peintres se regroupaient encore plus étroitement .

    Réunis autour de Manet , les artistes se rencontraient régulièrement au café Guerbois dans le quartier des Batignoles.

    Et souvent Cézanne se joignait à eux .

    Mais il restait "un corps étranger" ...

    Dans ce monde très parisien son accent rocailleux dénotait ,souligné encore par un habillement négligé .

    En fait ses manières campagnardes et son caractère méfiant faisaient de lui un artiste à part , dont on se gaussait fréquemment .

    A vrai dire  , Paul ne se sentait pas du Cercle ...

    Cézanne 4 / 1867...le provincial à ParisCézanne 4 / 1867...le provincial à Paris

     

     

     1867 / à gauche  :Scipio

    1867 /ci-dessus : le plongeon

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cézanne 4 / 1867...le provincial à Paris

    1868 / préparation funèbre

    Cézanne 4 / 1867...le provincial à Paris

    1869 / Antoine

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique