• Chagall, le chercheur

    Chagall,une vie de quêtes

     

    L'art de Marc Chagall   (1887_1985)   se définit sous l'influence du fauvisme et du cubisme .

     

      Mais le style est unique , uni par des emprunts aux croyances et aux traditions juives.

     

    Le Biélorusse ( qui deviendra français en 1937)  est resté marqué par  son enfance , une enfance heureuse dont il sut donner , malgré la pauvreté familiale , le regard d'un certain bonheur .

     

    Car à Vitebsk ,la vie n'était pas simple pour un garçon l'ainé de 9 enfants !

     

    Pendant ce 20ème siècle qui allait le consacrer , Marc Chagall est toujours resté loin des modes et des courants . Ainsi il a tracé son propre chemin artistique , une vie de quêtes ,où ses tableaux et dessins mêlaient à la fois bonheur et tragédie , apaisement et angoisse .

     

    Portrait de l' artiste par Christ Addicks

  • Chagall,l'enfance à Vitebsk

     

     

     

    Tranquille et paisible fut l'enfance de Marc Chagall.

    A Vitebsk ,au sein d'une famille nombreuse , Marc vivait , comme il l'a raconté avec humour ," entre synagogue,banquette du poêle, et travail!"

    Dans la ville de 50.000 h , très caractérisée par des maisons en bois et une ruralité prégnante ,le jeune gars fréquentait cependant l'école publique officielle,parlait russe plutôt que yiddish,prenait des cours de violon , commençant même le dessin.

    Il eut ainsi la chance de fréquenter la bourgeoisie ,ouverte sur le monde , découvrant  des destins que son père , modeste employé d'un dépôt de harengs, n'aurait pu lui offrir .

    Ainsi , dès l'enfance et l'adolescence , Marc connaissait  une ouverture éclairée de la pensée qui allait façonner , conditionner une réflexion oecuménique .

     

     

    1910 autoportrait

     

     

    Chagall,l'enfance à Vitebsk

    1897 la famille . Marc est debout ,le second à droite .

    Chagall, jeunesse à Vitebsk

    1909 la mort

    C'est une toile caractéristique de la période avant 1910 , marquée  par une facture sombre et un traitement naïf . Le défunt gît sur le sol , la pleureuse s'agite ,sous l'indifférence d'un balayeur de rue et d'un musicien perché sur un toit .

    Chagall, jeunesse à Vitebsk

    1909 le mariage

    Chagall fait sans doute ,ici,allusion à son propre bonheur .

    Car depuis l'automne 1909 il est amoureux de la fille d'un bijoutier , Bella .

    Il l'épousera en 1915.

    Chagall, jeunesse à Vitebsk

    1909 ma fiancée aux gants noirs .

    Bella , bien sûr , dont l'artiste est amoureux .

    Chagall, jeunesse à Vitebsk

    1910 l'atelier .

    Paris était ,en ce début de siècle , la capitale des Arts .

    Curieux de tout , le jeune peintre s'y rendit . 4 jours de voyage ... et la découverte des fauvistes et de leurs couleurs .

    Chagall, jeunesse à Vitebsk

    1910 le modèle

    "Seule la grande sistance  séparant Paris de Vitebsk m'a retenu d'y revenir immédiatement " raconta plus tard , Chagall .

    Alors , dans la ville lumière ,il se lança  dans une course effrénée aux galeries et musées.

    Chagall, jeunesse à Vitebsk

    1910 la naissance

    Oeuvre clé de la première période russe .

    Sur le lit repose la mère épuisée. Debout ,l'accoucheuse tient maladroitement le nouveau né .

    Sous le lit , courageux , se cache le père  ! Curieux et paysans sont témoins de la scène .

    Chagall,l'enfance à Vitebsk

    1911 A la Russie , aux âne et aux autres .

    Faut décrypter ! C'est un jeu d'associations où se mêlent pêle-mêle différentes images  .

    Blaise Cendrars , un poète ami que Chagall fréquentait à Paris  ,adorait ces jeux artistiques .

    Chagall,l'enfance à Vitebsk

    1911 dédié à ma fiancée

    Message à Bella . Un femme  est enroulée ,comme un serpent , au cou d'un homme à tête de taureau ! . Tout est symbole .


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique