• Courbet,le réaliste

    Courbet,le réaliste

     L'artiste en 1865 , vu par Etienne Carjat

     

     

     

     

     

    Courbet,le réaliste

     

     

  • Durant la décennie 1840 , Gustave Courbet était très "portraits " dans ses créations .

    Outre les nombreux "lui-même" , il aimait représenter  son entourage familial et ses amis .

    En fait , parmi ses  nombreuses observations artistiques ,il était encore séduit par un certain romantisme .

    Cependant , comme il fréquentait la bohème parisienne où s'élaboraient les grandes théories , il se trouva vite au milieu de l'effervescence artistique et politique.

    Et il se lia avec des artistes qui proposaient une alternative  au "romantisme-académique".

    Courbet n'allait pas tarder à trouver les bases de son propre style , celui du réalisme.

    Courbet 3 / les années 1840 -le goût du portrait

    1844-le désespéré


    Un auto-portrait dans une veine très romantique

    Courbet 3 / les années 1840 -le goût du portraitCourbet 3 / les années 1840 -le goût du portrait

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1844- Juliette Courbet

    C'était la plus jeune des soeurs de l'artiste. Sur le tableau elle a 13 ans

    Vouant à son frère un culte véritable, extravagante et susceptible, elle fut une véritable harpagon en jupon qui devint son unique héritière.

    Elle ne trouva jamais mari  !

    1843-Paul Ansou

    Etudiant et compagnon de la première heure

    Courbet 3 / les années 1840 -le goût du portrait

    Courbet 3 / les années 1840 -le goût du portrait

    1849-les casseurs de pierres

    Mais à la fin de la décennie ,Courbet allait tendre de plus en plus vers une peinture réaliste.

    Courbet 3 / les années 1840 -le goût du portrait

    1849- dans la carrière

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • 5-Courbet ,le portraitiste (1)

    1842 -l'enfant endormie . Il s'agit de Juliette Courbet , la soeur  de Gustave , de 12 ans sa cadette .

    Courbet est surtout connu pour son oeuvre réaliste . C'était un caractère fort , engagé politique qui fut l'un des élus de la Commune , en 1871.

    5-Courbet ,le portraitiste (1)5-Courbet ,le portraitiste (1)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1830 _ la comtesse Thérèse de Burnswick

    ci-contre , 1841 , jeune fille .

    18

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  •  

    Gustave Courbet (1819-1878) /chef de file du réalisme

    le braconnier

    Gustave Courbet (1819-1878) /chef de file du réalisme

    1841 : l'aumone

    Gustave Courbet (1819-1878) /chef de file du réalisme

    1843 le gros chêne

    Gustave Courbet (1819-1878) /chef de file du réalisme

    1844 le coup de dames

    Gustave Courbet (1819-1878) /chef de file du réalisme

    1844 le rêve .

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique