• 3- Delacroix /2/   De la peinture lyrique ...

    1831 -la liberté guidant le peuple

    Ce tableau évoque les 3 glorieuses , les journées des 27 28 et29 juillet 1830 durant lesquelles le peuple de  Paris ,mené par les typographes et les étudiants protestaient contre la limitation des droits de la presse voulue par le roi Charles X.

     A partir du faubourg st Antoine l'émeute se propagea rapidement ,les révoltés réclamant la République .

    Mais ils ne furent pas entendus , la Chambre se contentant de confier le pouvoir au Régent Louis-Philippe , nommé roi des français !

    En peignant le thème , Delacroix manifestait ses idées révolutionnaires .Pour autant il ne réclama jamais la République mais un état où la liberté serait protégée.

    L'élan du tableau est lyrique , avec cette belle jeune femme conduisant la révolte . Il n'en demeure pas moins que l'on peut lire une forme de réalisme avec la description des cadavres au premier plan et la véracité des vêtements des autres personnages .

    Beaucoup de couleurs aussi , une intensité qui ajoutée à la nervosité des formes renouvelle l'allégorie historique et la charge d'une résonance passionnée , très romantique dans sa vision .

    3- Delacroix /2/   De la peinture lyrique ...

    -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

     

     

     

     

     

    le tableau fut diversement reçu par la critique peu habituée à l'effet romantique de ce genre .

     

    On put lire en effet :

    "le buste dénudé , avec son aspect érotique , la saleté de la peau et même les poils perceptibles sous les aisselles , montrent que cette déesse de la liberté est une femme du peuple , une poissarde , une Vénus des rues et non pas une comtesse du faubourg St Antoine" .

    Rien que cela !

     

     

     

    -=-=-=-=-=-=-=-=

     

     

     

    3- Delacroix /2/   De la peinture lyrique ...

     

     

     

     

    Comme pour assumer encore davantage son adhésion au mouvement , Eugène Delacroix se mit  lui-même  en scène sur le tableau .

     

    Il apparaît en révolutionnaire , fusil en main .

    On ne pouvait pas mieux signer une forme d'engagement !

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •   Au2-Eugène Delacroix /1/  De la peinture lyrique...cun excès  dans la vie extra-sérieuse d'Eugène Delacroix (1798_1863). C'est un rigoriste qui a trouvé dans la peinture l'intérêt essentiel de sa vie .

    C'est en 1816 , que le tout jeune homme de 18 ans rencontre Géricault , de 7 ans son ainé .A ce moment Eugène est orphelin de ses 2 parents , lui qui connut les ors bonapartistes quand son père fut préfet sous l'Empire . Mais il n'avait que 7 ans quand disparut son géniteur !

    Géricault , le verbe haut , resplendissant, est un séducteur .Il assure à son jeune protégé :

    " nous allons rénover la grande peinture"

     

    Et Delacroix passe sont temps dans les musées . Le louvre devient son laboratoire . Il copie Rubens , s'extasie devant Michel-Ange se nourrit de l'essentiel pour lui , le grand art ..

    Le futur prince des romantiques croise la route des Hugo , Musset , George Sand , Berlioz . Il s'enivre de connaissances :

    "Le seul souvenir de certains tableaux me pénètre de tout mon être , même quand je ne les vois pas" !

     

    C'est une génération très cultivée qui s'apprête à prendre , à bras le corps ,le monde des observateurs , un monde que Géricault vient de s'approprier - nous sommes en 1819_ avec un véritable manifeste de la peinture romantique , le radeau de la Méduse .

    Jules Michelet , l'historien , n'écrit il pas , à propos de ce tableau : " C'est notre société , tout entière qui se trouve emportée !"

     

     1821 Delacroix en Hamlet .

     

    2-Eugène Delacroix /1/  De la peinture lyrique...

    1824 le massacre de Scio . Aquarelle préparatoire.

    Le massacre des grecs par les turcs .Encore un crime contre l'humanité : les prisonniers vont être exécutés !

    2-Eugène Delacroix /1/  De la peinture lyrique...

    1824-étude pour le tableau du "massacre ...".

    Delacroix était un gros travailleur , un méticuleux qui voulait peaufiner tous les détails .

    2-Eugène Delacroix /1/  De la peinture lyrique...

    1824- scènes des massacres de Scio - détails .

    Un peintre , Gros , avait parlé , à propos de cette toile de "massacre de la peinture ".

    Le tableau est pourtant un manifeste par sa manière nouvelle et libre d'exprimer la lumière et l'atmosphère .

    Justement par le couleur !

    A n'en pas douter , après cette oeuvre  l'art du 19ème ne peut que commencer à évoluer ...

    -=-=-=-=-=-=-=

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique