• Fauvisme

     fauvismeC'est au salon de l'automne 1905 qu'apparut , sur la scène artistique parisienne , des tableaux aux couleurs pures très vives , sur des espaces aplatis .

    le tout en dessins aux  détails simplifiés.

    S'ouvrait une  ère nouvelle dans l'histoire de l' art ,écrite par un petit groupe d'artistes français .

    Ainsi naquit le premier mouvement de l'Art moderne .

     

     

    la fête nationale au havre .Marquet

     

  • 4.Valtat /1/ l'annonciateur du fauvisme

     

     

     

     

    Louis Valtat ( 1869-1952) , dessinateur précoce , postula , dès ses 17 ans, à une admission à l' Ecole des Beaux Arts de  Paris .

    Très vite il fut remarqué pour la précision de son crayon  et par  une forme d'originalité dans le choix de couleurs agressives .

    Ce qui dénotait dans le paysage artistique .

    Les nombreuses peintures de Valtat  , exposées en 1896 au salon des indépendants , furent remarquées par le journaliste Fénéon qui en fit la promotion dans une revue .

    Ces toiles annonçaient le fauvisme , mais il fallut  attendre 1905 pour que la vague nouvelle  prenne vraiment possession du terrain artistique .

     

     

    1892 autoportrait

     

    4.Valtat /1/ l'annonciateur du fauvisme

    1890 nu allongé.

    Image classique dans la peinture de la fin du 19ème . Mais les tons sont très soutenus .

    Depuis L'Olympia de Manet  (1863 ), bien de l'eau est passée sur les ponts !

    4.Valtat /1/ l'annonciateur du fauvisme

    1892 les barges

    L'artiste n'a pas hésité à "charger" le tableau . Il y a de" l'impression" avec des personnages plutôt esquissés  , mais les touches nombreuses  jouent avec les couleurs vives .

    4.Valtat /1/ l'annonciateur du fauvisme

    1893 la maison rouge .

    Ici beaucoup plus de lumière , notamment dans un ciel qui s'oppose au premier plan plus chargé .

    4.Valtat /1/ l'annonciateur du fauvisme

     

     

    1893 ,sur le boulevard

     

     

     

    Valtat aimait bien prendre pour motif l'animation des rues environnantes de son domicile parisien .

     

     

     

    On observe beaucoup de vigueur dans le travail du pinceau sur les  deux personnages de 1er plan particulièrement travaillés . 

     

     

    Le journaliste Fénéon avait beaucoup apprécié cette peinture et en avait fait une belle promotion .

     

     

     

     

     

     

    4.Valtat /1/ l'annonciateur du fauvisme

    1893 le verger .

    Quel tableau lumineux ! Et avec une technique qui rappelle le pointillisme de Seurat .

    4.Valtat /1/ l'annonciateur du fauvisme

    1894 paysage espagnol

    Atteint de phtisie , Louis valtat est descendu vers le  sud . Une escapade même en Espagne.

    Coups de chaleur dans la main de l'artiste . Les tons sont très violents!

    4.Valtat /1/ l'annonciateur du fauvisme

    1894 pommiers .

    Procédé des touches juxtaposées , notamment au premier plan . Les couleurs sont bien annonciatrices de la vague fauve de 1905 .

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • 3.Friesz /1/ fauviste bon teint !Avec Braque et Dufy , Othon Friesz ( ) , le havrais , s'est d'abord formé à l'école municipale locale avant d'intégrer les Beaux -Arts parisiens .

    Tout naturellement  - c'était l'époque  - ses premiers penchants  l'orientèrent vers l'impressionnisme , Van Gogh surtout le séduisait .

    Mais tout allait changer , en 1905 quand il alla visiter le salon d'automne .

    "Ce fut un éblouissement" dira t il plus tard au sortir du Salon quand il pensait aux  toiles de Matisse , Marquet , Manguin .

    Sûr , fauviste il serait !

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1905 automne à Honfleur

    Le salon 1905 a révélé un autre choix possible que l'impressionnisme . A lui d'inventer des paysages novateurs .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 arbres .

    Friesz a choisi délibérément une tonalité rouge , accentuant ainsi les effets   .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 déchargement sur le port d'Anvers .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 Anvers , vu du balcon

    Avec son copain Braque , Othon séjourne à Anvers . La vue est prise de la chambre d'hôtel qui donne sur le port . Place privilégiée qui  donne l'occasion de présenter une autre perspective des lieux . Au premier plan , on devine le dessin du balcon .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 femme nue au pied d'un palmier

     L'artiste a dû adapter son dessin pour qu'il figure dans une forme circulaire . La céramique oblige le peintre à limiter le nombre de couleurs ce qui produit un effet " fauve" encore plus évident que dans les peintures .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 le port d'Anvers . 3

    Un vingtaine de tableaux ont été  peints sur le sujet .

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 . le port .  4

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 le port ( 5)

    3.Friesz /1/ fauviste bon teint !

    1906 le port  ( 6) Observe que le balcon , au premier plan , apparaît plus nettement .

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique