• Goya/l'anticonformiste rebelle

    Goya,le désenchanté 

     

     

    Après une formation initiale à Saragosse où il naquit , Francisco de Goya y Lucientes (1746-1828) était plein d'espérance....

    C'est à 28 ans , grâce à l'entremise de son beau-frère , un peintre en vue à Madrid , qu'il put enfin s'installer à Madrid .

    Mais très modestement... A lui la charge de réaliser des cartons de tapisseries pour la Manufacture royale de Santa Barbara.

    Quelques années plus tard , présentant lui-même ses modèles au roi et à la Cour , Goya  pénétrait le milieu aristocratique dont il allait brosser  des  tableaux qui lui valurent reconnaissance.

    Au fil des années , son art allait glisser imperceptiblement et ses toiles produire des images sarcastiques , désacralisantes , voire caricaturales.

    Il devenait même un portraitiste qui se différenciait des  styles courants ,qui  n'hésitait pas à s'orienter vers des sujets moraux avec des allusions aux conditions humaines qui interpellaient son sens moral.

    De l'anti-conformisme !

    En 1823 , l'artiste allait même quitter l'Espagne pour se fixer à Bordeaux où il passa activement les dernières années de sa vie .

     

     

    _=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_=_

     

     

     

     

     

     

     

  • Après un séjour en Italie , notamment à Rome et à Parme , dans les années 1770,Goya revint en Espagne , tout auréolé d'un nouveau prestige.

    Peu à peu , il entrera au service de la famille royale des Bourbons d'Espagne  et recevra de nombreuses commandes de portraits tant de gens de la Cour que d'Aristocrates divers.. 

    Goya était devenu " le peintre à la mode "...

     

    Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...

    1783-la famille de Don Luis

    Don luis est le frère du roi. Un soutien et mécène du peintre .

    Le groupe est baigné d'un clair -obscur intimiste , inspiré de Rembrandt

    Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...

    1801-Charles VI et sa famille

    Goya est devenu "peintre de la Chambre" du roi ...

    Cette grande toile ( 280 x336) avait plu au roi .

    Pourtant les portraits sont sans concessions ...

    Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...

    Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...

    1788-Don Manuel Osorio Un mignon portrait de l'héritier , avec une pie et 2 chats pleins de convoitise...

    1783-le Comte de Floridablanca- 1er portrait de cour d'un premier ministre de Charles III

    1783-autoportrait de l'artiste.

     

    Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...

    Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...

     

     

    1788-Charles III

    1814-Ferdinand VII-Les français ayant été chassés du pays , Ferdinand revient sur le trône . Il persécutera les libéraux dont Goya est proche.

    1788-le duc D'Osina .Ce couple "éclairé" était un soutien très influent du peintre.

    Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...

    Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...

    Goya 3 /  Portraits de cour...portraits royaux ...

     

     

    1785-la duchesse de Benavente

    1792-Sébastien Martinez -c'était un collectionneur d'art qui aida souvent Goya

    1798-gaspar Jovellanos- un ministre de la Justice qui se battait pour imposer des réformes

    Goya 3 /  Portraits royaux ... portraits de cour...Goya 3 /  Portraits royaux ... portraits de cour...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1800-la comtesse de Chincon

    1801-Manuel Godoy- il était à la fois , 1er ministre , chef des armées et ...l'amant de la reine Marie-Louise.

    C'était l'homme le plus puissant et aussi le plus haï de l'Espagne .

    Il est peint ici alors qu'il savoure sa victoire sur les troupes portugaises.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • 1774 - Goya est donc enfin arrivé à Madrid .

    Grâce à son beau-frère , un peintre (Francisco Bayeu) ,il travaille pour la Manufacture royale de Santa Barbara.

    A lui de réaliser des cartons de tapisseries .

    Il s'agit de livrer des esquisses de sujets divers , généralement charmants , et lorsqu'elles ont été agrées de les reporter sur des toiles de mêmes dimensions que les futures tapisseries .

    Goya espérait autre chose de sa venue à Madrid . Tout cela  est ...moyennement honorable et peu gratifiant....

    Mais c'est une façon  de prendre pied  dans la capitale , de se faire connaître peut-être .

    Goya /1/  Les cartons de tapisseries (1)

    1774-la circoncision du Christ

    Léglise veut décorer une chapelle avec  des scènes de la vie de la Vierge .

    Elle  présente l'enfant au prêtre pour le circonscrire.

    Goya /1/  Les cartons de tapisseries (1)Goya /1/  Les cartons de tapisseries (1)

     

    1775- scène de chasse

     

     

     

    1779-l'enfant joue au soldat

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Goya /1/  Les cartons de tapisseries (1)Goya /1/  Les cartons de tapisseries (1)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1777-le parasol

    A la cour , les dames voulaient voir des scènes gaies sur les murs de la salle à manger .

    1777-le cerf-volant

     

     

     

    Goya /1/  Les cartons de tapisseries (1)

    1779-le vendeur de vaisselle

    Une dame passe dans un bel équipage et  s'arrête sur la place du marché.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique