• Jongkind 3 / 1862-63- La côte normande

    Retourné en Hollande , en 1855 , Johan Jongkind n'avait guère été prophète en son pays ...

    Aussi vécut il comme une délivrance , son retour en France qu'il ne devait plus quitter jusqu'à la fin de ses jours .

    D'abord , il tomba en amour de Joséphine Fesser qui allait l'aider à retrouver son équilibre .

    Ensuite sa route croisa celles de Boudin et Monet avec lesquels il fréquentait la côte normande.

    C'est là qu'un changement profond s'opérera dans le travail du peintre : le jeu subtil de la lumière devient l'élément central de ses huiles et de ses aquarelles.

    Jongkind 3 /

    1862-la plage près du Havre

    Jongkind 3 /

    1862-les rochers de St Adresse (près du Havre)

    Jongkind 3 /

    1863- St Adresse

    Jongkind 3 /

    1863-la taverne sur la route

    Jongkind 3 /

    1863-eau forte

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :