• 1-  l'art moderne en Bretagne

    1946- Bretagne - André Fougeron

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    André Fougeron , le parisien , était un autodidacte au grand talent , défenseur d'une certaine idée du socialisme  .

     

    C'est en 1946 , à l'occasion d'un voyage en Cornouaille qu'il réfléchit à un tableau où ses préoccupations figuratives pourraient  s'exprimer .

    Sur cette grande huile sur toile ( 195 x130 ) que l'on peut voir au musée d'art moderne à Paris ,figure tous les "clichés" qui pourraient illustrer la vocation maritime de la belle province .

    -Plein centre la bigoudenne , sa coiffe et la maternité signe de la continuité des générations .

    -le marin de la "Royale" et son béret à pompon. C'est la Bretagne qui fournit le plus grand contingent de serviteurs à la marine nationale .

    -les marins -pêcheurs en vareuse et tricot rayé

    -les poissons

    -les moyens de pêche , casier , filet.

    manquerait peut être l'évocation paysanne ?

     

     

     

     

     

     

     

     

    1-  l'art moderne en Bretagne

    1996 -Fest Noz

     

     

     

     

     

     

     

    Il est intéressant ce regard que porte le sévillan Enrique Marin sur la Bretagne et plus particulièrement sur un art local fondement de toute une culture incontournable : le Fest-Noz .

     

    Sans doute les instruments traditionnels que sont  bombardes , binious et autres accordéons diatoniques ne figurent ils pas sur ce pastel , mais la joyeuseté avec cette envolée de jambe donne tout le poids à l'évocation .

    Et puis ... les sabots de bois sont de la fête !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1-  l'art moderne en Bretagne

    Alain le Quernec est un quimpérois , affichiste de talent ,qui aime jouer avec les couleurs mais aussi  la "modernité" ...Enfin celle de 1937,comme il le fit ,ci-dessus,en 1992 .

    On voit deux femmes , en grande tenue dominicale , se rendre au pardon de Nizon au volant d'une torpédo de l'époque !

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique