• Manet, l'inspirateur...

    Manet,inspirateur  impressionniste

     

    Au lendemain d'un énième refus essuyé par Manet au salon officiel de ce 19ème siècle , Emile Zola s'était indigné :

     " Il est un grand nombre d'artistes qui sont aujourd'hui considérés comme grands et que l'on paye à prix d'or... Mais je ne donnerais pas un seul tableau de Manet pour tous leurs tableaux . Le jour viendra où il ne restera d'eux pas une seule oeuvre alors que celles de Manet resteront !"

    Edouard Manet (1832 -1883) fut un révolutionnaire malgré lui . Car cet enfant de la bourgeoisie reçut une éducation très conventionnelle , copiant très attentivement  les maîtres anciens au Musée du Louvre .

    Mais la découverte des estampes japonaises et les théories de son ami Baudelaire  allaient  pousser ce fils de haut fonctionnaire parisien à traiter de manière nouvelle des thèmes traditionnels.

    Il n'allait pas manquer , ainsi , de séduire toute une jeune bande d'artistes -les futurs impressionnistes .

    Pourtant Manet se refusait à exposer avec eux .Cependant , lui, l'adepte de la peinture en atelier , finit par expérimenter  la peinture en plein air .

    Sa volonté de  modernité affirmée , l'impressionnisme s'annonçait. .

     

     

     

     

     

  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • _=_=_=_=_=_=_=_=_

    En passant ....

    _=_=_=_=_=_

    Cette note sur Manet  est la dernière que je publie en cette année 2019.

    Déjà 2 ans depuis l'ouverture de ce blog ,le 15 octobre 2017.

    L'occasion de tirer un premier bilan :

    685 notes publiées.

    Depuis la première ,près de 21.000 visites (2017 :260  -    2018  :6940        - 2019: 14.000 )

    La progression est constante ce qui montre l'intérêt des internautes pour l'Art.

    Un intérêt universel puisque les visiteurs sont répertoriés en provenance de  plus de 50 pays !

    Manet 10 /      1868- l'exécution de l' empereur Maximilien

    Cette carte donne une petite idée de la provenance des visiteurs .

    Elle est très incomplète ( elle n'a été commencée qu'en juin dernier , avec des ruptures d'impression dues à des bugs informatiques).

    Mais elle donne une tendance . A l'Europe , la part du lion , suivie par les USA.

     

    _=_=_=_=_=_=_=_=

    Depuis un certain temps je souhaitais ouvrir un second blog sur les artistes-peintres .

    C'est fait depuis un mois environ .

    Je ne me suis pas cassé la tête : je l'ai appelé " Maîtres et tableaux II". (clique sur le lien si tu veux voir sa teneur)

    Je voulais ici aborder des thèmes moins "grand public" , moins porteurs.

    Autant dans "Maîtres et tableaux I" je suis rigoureux dans le calendrier de parution, autant dans  "Maîtres et tableaux II " je me laisse porter par l'envie du moment ... C'est ma récré !

    _=_=_=_=_=_=_=_=

     

    Je m'aperçois que j'ai beaucoup bavassé ...

    Place maintenant à l'artiste du jour , ce cher Manet.

     _=_=_=_=_=_=_=_=

    1868: l'exécution de l'empereur Maximilien

    _=_=_=_=_=_

     

    Peu de peintures "historiques" dans l'oeuvre de Manet .

    Il y eut le combat du Kerseage et de l'Alabama devant Cherbourg (1864) et l'exécution de l'empereur Maximilien .

    En France ,ce fut l'indignation quand on apprit l'événement.

    A la suite de la guerre du Mexique , Napoléon III avait installé , comme empereur de l'Etat d'Amérique centrale,Maximilien d'Autriche .

    Mais , en retirant les troupes  du corps expéditionnaire qui eussent dû défendre le malheureux , l'Empereur français l'exposa à la vindicte locale .

    Manet 10 /      1868- l'exécution de l' empereur Maximilien

    1868-l'exécution

    Une place prépondérante est donnée au peloton .

    L'empereur se trouve entre 2 généraux mexicains.

    Manet 10 /      1868- l'exécution de l' empereur Maximilien

    1868 l'exécution

    Manet était un républicain convaincu et il travailla une année sur le projet .

    Il réalisa 4 sujets différents ,dont celui-ci dessus, avant d'être satisfait .

    Manet 10 /      1868- l'exécution de l' empereur Maximilien

    1867-course à Longchamp

    Très moderne pour l'époque.

    Au lieu de montrer les chevaux de profil , l'artiste choisit de les cadrer de face .

    Ce qui donne une impression très vivante et spectaculaire .

    le public n'est que suggéré !

    Manet 10 /      1868- l'exécution de l' empereur Maximilien

     

     

    1868-

    Théodore Duret

     

    Duret , un négociant en cognac, doué d'un certain talent d'écriture ,devint , au fil du temps , un grand ami du peintre .

     

    Au point que ,lors de la guerre de 1870 et des événements de la Commune, Manet lui confia ,en garde,ses tableaux .

    Il en fit même son exécuteur testamentaire.

     

    _=_=_=_=__=_=_=

     

    Duret était un élégant  , ce que montre bien le tableau où le personnage apparaît assez classe .

    A droite , Manet ajouta , une fois le portrait achevé le tabouret et la nature morte : " c'était pour donner  une touche de couleurs à l'ensemble que je trouvais trop éteint!"

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    8 commentaires
  • Pour calmer les esprits après le double scandale de L'Olympia et  du Christ aux outrages , Manet prépara pour le nouveau Salon deux tableaux à personnages uniques.

    Malgré cette démarche qui se voulait de bonne volonté , le jury les refusa ...

    Manet 9 /    1866 -le fifre       1866-l'acteur tragiqueManet 9 /    1866 -le fifre       1866-l'acteur tragique

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1866 -le fifre

    Aucun détail extérieur :ainsi toute l'attention est concentrée sur le sujet , en 3 couleurs seulement , rouge , noir et blanc .

    Avec des aplats , et des contours soulignés.  Bernard et Gauguin ont  dû y trouver de l'inspiration

    _=_=_=

    1866- l'acteur tragique

    C'est le portrait de Philippe Rouvière dans le rôle d'Hamlet .

    Depuis 1946, l'acteur et peintre  connaissait la notoriété au théâtre de  St Germain.

    Manet 9 /    1866 -le fifre       1866-l'acteur tragiqueManet 9 /    1866 -le fifre       1866-l'acteur tragique

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1868- Zola ( à gauche)

    En 1866 ,Zola protestait contre l'exclusion du Salon de Manet. Une belle amitié entre les deux hommes devait s'ensuivre.

    Sur le tableau ,où le visage de l'écrivain ressort puissamment , tu peux observer une reproduction de l'Olympia et sur le bureau , un étude écrite sur le peintre.

     

    1866- Zacharie Astruc

    Ce fut un des premiers soutiens de l'artiste . L'écrivain s'inscrivait à contre -courant des idées condamnant Manet .

    La pose d'Astruc est beaucoup plus formelle que celle de Zola , plus naturelle .

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • En 1863 Manet avait épousé son professeur de piano hollandaise qu'il connaissait depuis 1849 et avec laquelle il vivait depuis 1860.

    Mais le père Manet n'en avait pas connaissance et le secret fut , semble t-il bien gardé...

    Manet 8 /     1865: la lecture

    1865- la lecture

    Manet a représenté son épouse , vêtue d'une robe légère et vaporeuse , en mousseline blanche , assise sur  un canapé de même ton.

    A droite , le fils Léon que le couple eut en 1852 , mais que Manet ne reconnut jamais , même après le mariage en 1863 .

    Léon continuait à appeler son père "parrain" !!!

    Manet 8 /     1865: la lectureManet 8 /     1865: la lecture

     

     

     

     

     

     

    1865 -le mendiant

     

     

    1865-le moine en prière

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Manet 8 /     1865: la lectureManet 8 /     1865: la lecture

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1865- à gauche , la femme , aux courses

    1865-la femme au perroquet

    Encore un tableau qui ne plaisait pas à la critique .... Pauvre Manet !

    L'oeuvre était jugée "plate et grossière "

    Perso , je trouve la toile raffinée , délicate , subtile dans les nuances roses  de la robe .

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    6 commentaires
  • Manet avait une ambition : celle de connaître une réussite bourgeoise dans le domaine pictural .

    Car il l'avait déjà dans son quotidien , issu qu'il était d'une famille aisée .

    A la mort de son père , en 1863, il se retrouva à la tête d'une fortune considérable et il put , enfin , épouser la  femme qui lui avait donné un enfant 11 ans plus tôt , Suzanne Leenhoff ....

    Car la femme et le fils avaient été cachés à l'irascible chef de famille .....

    Dorénavant , l'artiste pouvait peindre , sans souci pécuniaire.

    Manet 7 /

    1864- au large de Cherbourg bataille navale

    1864 , au USA , la guerre de Sécession divise Nordistes et Sudistes .

    Manet assista à la bataille  qui vit la corvette de la marine fédérale  ,le Kerseage  couler un navire des confédérés sudiste ,l'Alabama .

    Manet 7 /      1864- la bataille du Kearsage et de l'Alabama

    1864- avant la tempête ,les bateaux de pêche

    Manet ne peignit pas beaucoup de marines , mais il l'eût fait  avec beaucoup de réussite .

    Regarde le rendu , au premier plan ,des effets de vague .

    Manet 7 /      1864- la bataille du Kearsage et de l'Alabama

    1865-la vapeur quittant Boulogne

    C'est plus du cloisonnisme avant l'heure que de la  touche impressionniste .

    Une réelle poésie se dégage de la toile .

    Et pourtant ,déjà la pollution !

    Manet 7 /      1864- la bataille du Kearsage et de l'Alabama

    1864-la mort du torero

    Le tableau s'inspire de toiles  de maîtres et traite d'un sujet que Manet n'a jamais vu ...

    En regardant cette composition en noir et blanc , Baudelaire souligna la force d'une oeuvre qui oblige à regarder la mort en face avec indifférence et détachement .

    Manet 7 /      1864- la bataille du Kearsage et de l'Alabama

    1865-Angelina

    En 1865 , Manet était épuisé par  les nombreuses critiques scandalisées déclenchées par Olympia.

    Il avait alors "fuit" en Espagne. Il admirait énormément Vélasquez , Goya...

    Mais le parisien fut déçu par la réalité espagnole .Il avait idéalisé le pays de ses héros.

    Angelina , une jeune fille sans beauté , affligée d'un léger strabisme, parée de la mantille noire traditionnelle,

    est sans doute le dernier tableau "espagnol" du peintre .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  •  

    Une semaine avec ....Edouard Manet

    _=_=_=_=_=_=_=_=

    Edouard Manet est à l'honneur du blog en cette dernière semaine de publication  de l'année (reprise le 6 janvier 2020).

    Dans la note précédente sur l'artiste je t'avais dit combien "le déjeuner sur l'herbe" avait été mal accueilli à sa présentation, l'empereur Napoléon III ,lui-même,enfonçant le clou. Et tout le microcosme artistique parisien de le suivre  et de crier à l'offense aux bonnes moeurs!

    Ce n'était rien en comparaison des injures  qui allaient suivre l'exposition d' un autre tableau , Olympia .

     Manet , présenté comme  un révolutionnaire provocateur, insultant la morale , fut alors le sujet d'une campagne qu'il ne supporta pas .

    Malgré les encouragements de quelques uns , dont le poète Baudelaire ,l'artiste décida de partir quelque temps en Espagne.

    Il visitait pour la première fois ce pays qui inspirait une partie de ses toiles .

    Ce qui lui valut un dessin satirique où il apparaissait en "Don Manet y Courbetos y Zurbaran de las Batignolas"!!!

    Mais l'exil ne dura guère , Paris manquait à Manet qui revint en France pour se consacrer à ses peintures de la vie moderne.

    Manet 6 /           1863: Olympia , nouveau scandale !

    1863- Olympia

    Le tableau fut présenté au Salon de Paris 1865.

    "Barbouilleur grossier"... rien que cela  ,entend on en autres jugements négatifs.

    Emile Zola est congédié de son journal pour avoir eu un jugement élogieux des oeuvres de l'artiste .

    Pourquoi ce refus de la critique ? la nudité naturelle , le charme sensuel de la femme choquent .

    Ne manque -t-il pas ici la pose académique dans une attitude davantage pudique ?

    Et pourtant ,Manet ne faisait que s'inspirer d'un tableau de Titien que je te présente ci-dessous,la Vénus d'Urbino.

    Mais on ne lui pardonnait pas , sous référence à l'Antiquité ,de présenter une femme qui pouvait apparaître comme une fille de luxe .

    Manet 6 /           1863: Olympia , nouveau scandale !

    1538-Titien - Vénus d'Urbino

    Manet 6 /           1863: Olympia , nouveau scandale !Manet 6 /           1863: Olympia , nouveau scandale !

     

     

    1864-Le Christ mort et les anges ( à gauche ) et le Christ moqué par les soldats.

    Encore beaucoup de commentaires négatifs à propos des sujets.

    A propos des anges , la palette chromatique gênait les tenants du classicisme .

    Quant à lui , Courbet soutenait que "la peinture est un art concret qui doit éviter l'abstrait et l'imaginaire."

    Mais Manet était un admirateur inconditionnel des grands maîtres italiens et espagnols et son Christ mort est donc un hommage et une interprétation des oeuvres des grands Anciens.

    Quant au Christ insulté par les soldats , présenté  au Salon 1865 ,un an après le Christ mort , il fut stigmatisé pour sa "vulgarité inconcevable"

    Avoir affiché ce tableau à côté de celui d'une prostituée ( comprendre Olympia ) " était tout simplement ignoble" ...

    _=_=_=_=_=

    Après toutes ces campagnes  ,  Manet  allait connaître doutes et incompréhension .

    Mais l'homme était fort et conscient d'avoir réussi  une expression artistique novatrice .

    D'ailleurs , il conserva Olympia jusqu'à sa mort .

    Pour éviter que la veuve du peintre , alors en difficulté financière ne vende le tableau  à un américain , Monet organisa une collecte.

    Olympia entrera au Louvre en 1893.

    Manet 6 /           1863: Olympia , nouveau scandale !

    1864-le christ

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique