• Méheut,le polyvalent breton

    Méheut,le polyvalent bretonTrès tôt ,Mathurin Méheut (1882-1958 )le jeune Lamballais des Côtes d'Armor (22) a manifesté des dons artistiques qui lui valurent de débuter sa carrière  comme peintre illustrateur -décorateur .

    Après avoir illustré une Etude de la mer ,  flore et faune de la Manche et l' océan il se retrouve au Japon où son oeil avisé lui donne l'occasion de témoigner d'une culture peu connue en occident .

    Mais la  1ère guerre est là qui le mobilise .Peintre combatant ,il dessine la vie quotidienne de ses camarades . Son inlassable activité sera la source de quantité de documents à l'intérêt incommensurable .

    L'entre deux guerre verra l'artiste , installé maintenant en pays bigouden, s'affirmer comme le peintre de la Bretagne .

    De tous les artistes bretons Méheut est certainement le plus prolifique , le plus polyvalent , le plus populaire .

    Son art lui aura permis de visiter de nombreux lieux bretons , principalement dans le Finistère , et surtout de pérenniser sur les toiles toute une culture , toute une civilisation bretonne .

    Il laisse ainsi de la vie quotidienne bretonne de la première moitié du 20ème siècle  une diversité étonnante ,incontournable pour qui veut comprendre une province attachante ;

    Certes , Méheut reste marqué à jamais par sa "bretonnité" ,pour autant il sut aussi voyager à l'occasion . Ainsi les pays méditerranéens , les Etats -Unis, furent ils des étapes , le plus souvent de travail .

    La Provence méditerranéenne ne fut pas la dernière à le séduire ( en 1933 il fit construire une maison à Cassis) : c'est dire si le titre que Mathurin avait choisi pour son exposition parisienne de 1955 " images de mon pays et d'ailleurs "prend tout son sens .

     

    Mathurin Méheut photographié en 1900 . Il a 18 ans .