• Nantes-St nazaire

    Nantes-St nazaireNantes-St nazaire

     

     

     

     

     

     

    1826:  séjour remarqué à Nantes de J.W. Turner. 

    1842 , une mouture de la première école des Beaux-arts est créée : elle allait jouer un rôle essentiel dans la promotion artistique de la ville.

    Quand on pense artistes nantais , il est un nom qui vient tout de suite à  l'esprit , celui de Maxime Maufra (1861-1918) l'impressionniste dont l'oeuvre bretonne est énorme.

    Mais on peut aussi lui associer Emile Dezaunay .

    Quant à  jean Metzinger , arrivé plus tardivement ,il sera  à la base d'un mouvement qui débouchera sur l'abstraction et le surréalisme .

    Pont -Aven avait crée un courant , Nantes s'est ainsi inscrit dans une autre  ligne novatrice.

  • Nantes 2 /  Le quai de La Fosse en 1890

    1890-Nantes -le quai de La Fosse- E. Bertreux

    Le quai de La Fosse était le plus populaire des quais de la ville .

    En 1857 , l'arrivée du train , puis celle du tramway ( en 1879) devaient changer fondamentalement le vieux Nantes ...

    Cette toile de Bertreux est un véritable kaléidoscope , tant on peut y apercevoir tous les aspects des transports  qu'ils soient maritimes ou terrestres.

    Nantes 2 /  Le quai de La Fosse en 1890

    1890-          Pornic-           débarquement de la pêche aux Grandes Vallées-       Charles Leduc

    Nantes 2 /  Le quai de La Fosse en 1890

    1888-Maxime Maufra- La prairie d'Amont

    Maufra est sur ses terres à Nantes et sa région .

    Il donne une belle  importance à La  Loire  aux teintes très travaillées, mais le filet de pêche au carrelet prend aussi toute sa mesure ...

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • 1- Nantes

    1829- William Turner découvre Nantes ...

    Turner a beaucoup voyagé en France  , mais La Bretagne ne l'intéressait guère . Puisque apparemment il n'y fit qu'un voyage .

    A Nantes .

    Il y serait arrivé en 1826 pour remonter la Loire . Car on a retrouvé un carnet paru en 1833 " flâneries au bord de la Loire " où paraissent de nombreuses aquarelles .

    A Nantes , ci-dessus , le peintre anglais présente le canal St Félix ( ou encore "bras de la Bourse") .

    On y découvre l'animation du quai Duguay-Trouin , en bordure de l' île Feydeau.

    En arrière plan , le pont de la Poissonnerie .

    Par la suite , le canal sera asséché .

    1- Nantes

    1829-1830- Le bras de la Bourse depuis le quai Duguay-Trouin.

    Beaucoup de  luminosité dans cette aquarelle et gouache marquée par des détails intéressants d'architecture et  une forte activité aussi bien sur l'eau que sur le quai.

    1- Nantes

    1830le port de Nantes vu depuis les Salorges .

    Louis  Garneray avait reçu comme mission de peindre les ports français de Dunkerque à Toulon .

    Il en a ainsi peint 24  ,dont deux sur celui de Nantes .

    L'animation est précise . Depuis les badauds sur le rempart jusqu'à un individu interpellé , en passant par des commerçants sous tente vendant  des marchandises débarquées d'un navire .

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique