• Ouessant -le Conquet

    Ouessant -le ConquetOuessant -le Conquet

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En fait peu d'artistes ont foulé le sol de l'île ...

    Trop éloignée du Conquet peut-être ,traversée annoncée dangereuse ...

    On observe que le premier peintre à s'y rendre ne le fit qu'en ...1885 !Emmanuel Lansyer ouvrit ainsi la voie à Henry Moret qui, conquis, y viendra de nombreuses  fois après 1889. 

    Quelques années plus tard , Charles Cottet prendra pied sur l'île.

    Puis , c'est Maurice Utrillo qui séjournera un mois avec S. Valadon , sa maman .

    C'était en 1912 . Mais il semble que le parisien ne fut guère conquis , à la différence de sa mère , très impressionnée par les tempêtes .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • 1-Ouessant / l'île du bout du monde

     

     

     

     

    Qui voit Molène voit sa peine ... Qui voit Ouessant voit son sang!

    Cette maxime voudrait elle dire qu'il est malaisé de prendre pied sur cette île du bout du monde ?

    De tous temps  ont véhiculé les idées que l'île est soumise à des tempêtes monstrueuses ,que ses côtes déchiquetées restent des menaces permanentes , que ses courants menacent sans cesse la navigation...

    Mais  ce dont on est certain c'est que les îliens étaient  de farouches marins , que leurs épouses , à l'image de celle que Méheut à croquée ci-contre , les accompagnaient dans leur rude combat .

     

     

     

     

     

     

     

    1-Ouessant / l'île du bout du monde

    1875-Ouessant - E. Lansyer

    Dans ce tableau ,toute la sauvagerie , toute la beauté d'Ouessant  .

    1-Ouessant / l'île du bout du monde

    1895- neige à Ouessant - Henry Moret .

    Il ne neige pas souvent en Bretagne , encore moins sur l'île ...l'artiste avait découvert Ouessant en 1889 et par la suite il y fit de nombreux voyages .

    Très riche palette de couleurs avec de nombreuses nuances de blanc très difficiles à rendre .

    1-Ouessant / l'île du bout du monde

    1897-la pointe de Pern - Henry Moret .

    On est ici dans une des parties les plus sauvages de l'île.

    1-Ouessant / l'île du bout du monde

    1899- Portraits de femmes-Charles Cottet

    Un magnifique travail en clair-obscur pour évoquer la détresse de femmes sans doute touchées par la perte d'un proche ..

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique