• Picasso. 1896-1907

    Picasso, génie du 20ème siècle

     

     

     

    A 8 ans , l'espagnol peignait déjà !

    A 92 ans l'artiste s'asseyait encore devant un chevalet ....

    Pendant 84 ans Pablo n'eut de cesse de se renouveler .

    Que dire d'un homme aux talents et à la créativité incommensurables ?

    Qui faut il glorifier ? Le Picasso de la bohème , de la découverte, de ses débuts ou le Picasso des portraits, d'une fin de carrière nantie ?

    Tellement de voies ont été ouvertes par le virtuose du 20ème siècle que son oeuvre ne pouvait que susciter commentaires passionnés .

    A chacun son Pablo préféré , à chacun son Pablo détesté !

    Mais quels que soient les jugements, tous reconnaîtront la prodigieuse carrière artistique de l'enfant de Malaga .

  •  

    Picasso 17 /

     

    1904-le repas frugal

     

     

     

     

     

     

     

    Ce tableau marque quasiment la fin de la période bleue de Picasso .

     Sa peinture s'orientera ,ensuite, vers l'abandon de la stylisation symbolique encore manifeste ci-contre où se côtoient misère (la maigreur des personnages qui n'ont rien à manger ) et amour fugace .

    Car le regard de la femme ne trompe pas ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Picasso 17 /Picasso 17 /                                                                                                                      

    Picasso 17 /

                                          

    1904- de gauche à droite : l'acteur , El Loco ,la femme à la corneille

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires
  •  

    Picasso 16 /   l'enfant au pigeonPicasso 16 /   l'enfant au pigeon

     

     

    1901 fut  le début de la période bleue de l'artiste que j'ai évoquée dans les notes précédentes.

     

     

    Mais il ne négligeait pas , pour autant , les autres formes d'expression .

     

    Ce qui frappe dans ces 2 autoportraits qui datent de 1901 (à gauche ) et de 1902 , c'est l'intensité du regard , à la puissance très scrutatrice.

     

     

     

     

     

     

     

    Picasso 16 /   l'enfant au pigeonPicasso 16 /   l'enfant au pigeon

     

     

    1903-l'enfant au pigeon

    le peintre cherche à construire une figure par la couleur.

     

     

     

    1901- les rastaquouères

    Comme pour l'enfant , Picasso utilise le cerne en une forme de simplification propre à attirer notre regard.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Picasso 16 /   l'enfant au pigeon

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Picasso /15/ la période bleue (9)-   pauvres pierreuses (2)Picasso /15/ la période bleue (9)-   pauvres pierreuses (2)1903-Soler

    Soler était un tailleur de Barcelone , un ami.

    Pablo allait souvent dîner chez lui. Etait même habillé ...

    En remerciements , l'artiste affamé lui laissait des toiles , quelques unes de la période bleue.

    Ces cadeaux devaient , par la suite ,prendre une valeur inestimable...

     

     

     

    1903-Vidal , accompagné

    Encore un copain ...Devant le talent de Pablo , ses amis de rencontre  le priaient de les "croquer" .

    Ici , il semble que la toile a été rapidement peinte  !

     

     

     

     

     

     

    Picasso /15/ la période bleue (9)-   pauvres pierreuses (2)

    Picasso /15/ la période bleue (9)-   pauvres pierreuses (2)1904-femme au casque de cheveux

    Nouveau type de femme peint ici.

    Profil , fin , aigu , sévère.

    Il s'agit de Madeleine , la première femme à être rentrée dans la vie tumultueuse de Picasso .

    L'aventure ne dura guère plus d'une année.

    Car Fernande allait la remplacer !

     

     

     

    1904-Célestine

    C'était une entremetteuse borgne de Barcelone .

    Sa maison close était voisine de l' atelier du peintre ...

     

     

     

    Picasso /15/ la période bleue (9)-   pauvres pierreuses (2)

     

     

     

     

    1904 -la repasseuse .

     

    C'était  ces petits métiers qui fournissaient des bataillons  de "pierreuses".

    La femme peinte est manifestement accablée par son travail.

    Le modèle serait Germaine , la femme qui avait brisé le coeur du copain Casagemas.

    Après Odette ,Germaine devint la maîtresse de Pablo , mais l'idylle ne dura guère et  Germaine fut supplantée par Madeleine avant que Fernande Olivier ne s'installe durablement (7 ans ) dans le coeur de l'insatiable espagnol , véritable bourreau des coeurs.

    Mais l'histoire sentimentale du maître n'allait pas s'arrêter là ...

    Je la continuerai une autre fois !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Tandis qu'il faisait , 4 fois par jour , le trajet Montmartre-Montparnasse , à pied, pour se nourrir d'un repas à 1 franc ,  Pablo Picasso peignait des toiles où perçait   sa compassion.

    Il côtoyait , en effet,le peuple souffrant et laborieux .

    Ses modèles , il les trouvait dans le monde du travail , les blanchisseuses , les employées de maison , les repasseuses , les petites mains des magasins .

    Tous ces petits métiers à cent sous qui se nourrissaient difficilement .

     

    Picasso /13/ la période bleue(8) - Les pauvres pierreuses ! (2)Picasso /13/ la période bleue(8) - Les pauvres pierreuses ! (2)1903 : l'étreinte

    La composition est d'une grande plénitude .

    Sans connotation vulgaire ou sexuelle .

     

     

    1903-la mère et l'enfant

    Picasso était tellement fauché en cette année qu'il dut se séparer de ce pastel pour acheter un billet pour rejoindre Barcelone .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Picasso /13/ la période bleue(8) - Les pauvres pierreuses ! (2)Picasso /13/ la période bleue(8) - Les pauvres pierreuses ! (2)1903-la mère et l'enfant au bord de la mer

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1903-Sébastien Junyer

    Pour vivre Picasso peignait de nombreux portraits .

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  •  

    Une semaine avec .... Pablo Picasso

    -=-=-=-

     

    Il enveloppait la détresse qu'il croisait d'une enveloppe bleue...

    Picasso /13/  La période bleue (7)Picasso /13/  La période bleue (7)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En ce début du 20ème siècle Picasso fréquentait tous les lieux parisiens . Il y promenait sa misère d'artiste famélique et rencontrait aussi bien des critiques d'art et écrivains comme Gustave Coquiot (1901) ou le milieu de la prostitution ( , 1901 , la pierreuse), un personnage de la nuit ,saisi dans la lumière crue d'un bistrot de Paris :

    femme pitoyable dont on peut imaginer la misère sous le masque agressif du maquillage.

    L'habitude avait été prise d'appeler les prostituées , des "pierreuses " parce que on les croisait fréquemment dans les bâtiments ou maisons en ruines , au milieu des gravats et des pierres .

    Picasso /13/  La période bleue (7)Picasso /13/  La période bleue (7)

     

     

     1901-nu aux bas rouges -                            1902,la buveuse assoupie.

     

    Picasso /13/  La période bleue (7)Picasso /13/  La période bleue (7)

     

     1902-nu féminin au dos assis                             1902-pierreuses au bar

     

     

     

    Picasso /13/  La période bleue (7)Picasso /13/  La période bleue (7)

     

     

     1902 - une pierreuse à St Lazare ( qui était la prison des femmes )

    une chanson avait été écrite qui exprimait le désarroi de ces femmes , Toulouse-Lautrec ayant illustré le format de présentation .

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Picasso 12 / la période bleue (6) :Picasso 12 / la période bleue (6) :

     

     1903 / le repas de l'aveugle et à droite , les déshérités

    1903 / ci-dessous , le vieux juif et le vieux guitariste

    Picasso 12 / la période bleue (6) :Picasso 12 / la période bleue (6) :

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Vincent Van Gogh avait déjà exprimé dans ses toiles ses détresses morales .

    Picasso ,lui aussi,montra dans ses tableaux "les misères de son âme".

    Ce fut sa période bleue qui courut sur 3 ans environ , de 1901 à 1904.

    Pendant ces années il errait de Barcelone à Paris , de Paris à Barcelone.

    Depuis le suicide de son copain Carlos Casagemas il n'était plus le même .

    Un errant ,un pauvre parmi les pauvres ...

    C'était le temps où il se nourrissait de repas à 1 franc.

    Il côtoyait alors les perdus de la terre .

    Beaucoup ,parmi eux ,de ces femmes qui  trouvaient  dans la prostitution un moyen de survivre à leur misérable condition.

    _=_=_=_=_=_

    Picasso 11 / 1903 :la période bleue (5)

    La vie (1903)

    Ce tableau est un point culminant de la période bleue.La composition s'organise symétriquement entre 2 groupes de personnages:à gauche , le thème du nu avec le couple enlacé,à droite la figure drapée d'une femme protégeant son enfant . En bas , encore , une femme nue et prostrée.

    Il émane de ce tableau une profonde inquiétude accentuée par la froide tonalité du bleu.

    Ici aussi , Pablo ne peut s'empêcher d'évoquer son copain Casagemas (le visage de l'homme) et Germaine ( la femme au chignon ) pour laquelle l'ami s'est suicidé.

    Picasso 11 / 1903 :la période bleue (5)Picasso 11 / 1903 :la période bleue (5)

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Picasso 10 / 1903 : la période bleue (4)

    1903-la famille Soler

    Le point de départ de  ce tableau fut une photo prise dans un studio de Barcelone.

    Soler était un tailleur , ami du peintre ,chez lequel il allait souvent dîner . L'histoire raconte ,qu'en échange de quelques vêtements,  le tailleur se constitua la plus belle collection de toiles de la période bleue de l'artiste .

    On pourrait dire que Picasso s'est amusé à un exercice de style en voulant montrer les effets de la photo , une forme de rigidité ...

    Picasso 10 / 1903 : la période bleue (4)

    1903 - la soupe

    Le tableau a été peint au retour de Barcelone . Elle dénonce une forme de misère humaine que l'on devine à voir l'empressement de la fillette à se précipiter sur une nourriture sommaire .

     

    Picasso 10 / 1903 : la période bleue (4)

    1903-la mujer del mechon

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  • Picasso 9 / 1902 :la période bleue (3)Picasso 9 / 1902 :la période bleue (3)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1902 / nu bleu et Sébastien Junyent

     

    Picasso 9 / 1902 :la période bleue (3)

    1902: tête de femme morte .

    Picasso ,  avait visité l"infirmerie de la prison de femmes de St lazare . Il fut très touché par la misère matérielle et physique de ces délaissées , affaiblies par la prostitution .

    Picasso 9 / 1902 :la période bleue (3)

    1902 / Arlequin et compagnie .

    Ce tableau marque l'apparition d'Arlequin en double de Picasso et le thème de la solitude à 2 , de l'intercommunicabilité  qui existe dans le couple .

    Dans ce tableau encore , un clin d'oeil à Germaine pour laquelle le grand copain Casagémas s'est suicidé : le chignon en hauteur ...

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Picasso 8 / 1902 ,la période bleue (2)Picasso 8 / 1902 ,la période bleue (2)

     

     

     

     

     

     1902 : la femme au fichu . Picasso tenait beaucoup à ce tableau . En cet automne , l'espagnol est totalement désargenté ...Et cette toile était pour lui l'image de la mélancolie.

     

     

     

    1902 : les deux soeurs . Il s'agit d'une prostituée à  St Lazare et d'une mère. Sous la voûte de la prison , la femme qui accueille l'autre tient un bébé . La prostituée vient d'apprendre qu'elle va être mère .

     

     

     

     

     

     

    Picasso 8 / 1902 ,la période bleue (2)Picasso 8 / 1902 ,la période bleue (2)

     

     

     

    1902 / la maternité au bord de la mer . Apollinaire a loué cette peinture mouillée , bleue comme le fond de l'abîme ...

     

     

    1902 /  la détresse d'un abandon . La femme accroupie témoigne d'une grande misère morale et physique .

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique