• * Pissarro 10 / 1870-la route de Louveciennes

     

    Pendant la guerre franco-prussienne de 1870-1871, Pissarro qui était de nationalité danoise,après un bref séjour en Bretagne, trouva refuge à Londres.

    Il avait laissé derrière lui ,à Louveciennes , tous ses tableaux ainsi que ceux de Monet donnés en dépôt.

    Les prussiens s'en servirent de planches à débiter la viande!

    Pissarro 10  /

    1870-la route de Louveciennes I

     

    Pissarro 10  /

    1870-la route de Louveciennes II

    Pissarro 10  /

    1870-printemps à Louveciennes

    Pissarro 10  /

    1870-les pins de Louveciennes

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Septembre à 16:42

    Oh comme c'est triste pour les tableaux qui deviennent des planches à découper de la viande.... grrr !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :