• * Pont-Aven 3 / Le petit berger breton (Gauguin 1888)

     

    Pont-Aven 3 /Pont-Aven 3 /

     

     

     

     

     

     

    C'est en juillet 1886 que Paul Gauguin est arrivé à Pont-Aven.

    La toile les lavandières ( ci-dessus), qui illustre la présentation de la rubrique, date de cette période .

    Très impressionniste dans sa facture .

    _=_=_=_=

    A droite , le petit berger breton ( 1888) marque déjà une évolution , notamment par son choix des couleurs et la  géométrie des champs et des maisons:

    "peins ce que tu ressens" disait il à ses fidèles.

     

     

    Pont-Aven 3 /

    En allant au marché (1888)

    Charles Laval était un grand copain de Gauguin , allant jusqu'à le suivre en Martinique...

    On devine la charrette,encadrée par des marcheurs, mais le personnage central  étonne par la vivacité de ses traits,l'envol d'une collerette soufflée par le vent.

    C'est très vivant !

    Pont-Aven 3 /

    bord de mer ( 1888)

    Emile Bernard dans sa quête du synthétisme .

    On pense à un exercice de style , tant dans dans la recherche "japonisante" que dans un choix osé des couleurs...

    Pont-Aven 3 /

    l'ange ( 1888)

    A Pont Aven , les artistes logeaient dans de petites pensions de familles.

    C'était bon marché et , souvent , les peintres proposaient de décorer les murs de la pièce de restauration , comme ci-dessus Filiger l' a fait avec cet ange .

     

    ent

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Septembre à 16:46

    Pont Aven est resté petit, j'en ai été étonnée quand j'y suis allé il y a quelques années. Il a gardé tout son charme.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :