• Pont-Aven

    Pont-Aven

    Pont-Aven

     

    Dans le milieu de l'art il suffit d'énoncer "Pont-Aven" pour qu'immédiatement Bretagne et Peinture viennent à l'esprit .

    A n'en pas douter , c'est le mouvement inspiré par Paul Gauguin et Emile Bernard qui est  à l'origine de cette association.

    D'ailleurs , on peut considérer que "Pont-Aven"  , comme une marque déposée, dépasse largement le cadre breton et même français pour s'inscrire dans l'histoire générale de l' Art .

    Les années majeures de cette "école de Pont-Aven" , que l'on peut situer dans les années 1888 à 1894  ,n'occultent pas pour autant toutes les années précédentes et à suivre où l'on vit tant d'artistes affirmer leur talent.

    Avant Gauguin et son copain ( enfin pour un temps , car il y eut de la fâcherie...)  toute une colonie anglo-saxonne surtout s'était déjà imprégnée des lieux .

    Et après Gauguin et Bernard ,s'affirma une 3ème vague d'artistes - appelons les , les "post-synthétistes" - ,ceux-là essentiellement français , qui ont permis à Pont -Aven de s'inscrire définitivement dans le courant pictural français .

    Pont-Aven

    1886- Gauguin-les lavandières de Pont-Aven

    L'autodidacte qu'est paul Gauguin est encore tout imprégné d'impressionnisme quand il peint ce tableau. 

    Voilà une toile que j'aimerais accrocher dans mon salon !

  • 1-Pont-Aven

    1863- le retour de l' église- Otto Weber

    Dès la fin du 18ème siècle Pont-Aven était connu à l'extérieur ... N'avait on pas vanté les charmes de ce petit village breton  qui pourrait "offrir cent bizarreries au dessinateur qui voudrait y faire des études !"

    On ne peut pas dire mieux les choses pour désigner un pays duquel on avait volontiers tendance à ironiser sur les particularismes qui semblaient d'un autre âge ...

    1-Pont-Aven

    1874-Une ferme à Pont Aven- Julian Weir (USA)

    Le moins que l'on puisse dire c'est que la ferme ne respire pas l'opulence ...Tout semble tellement  dégradé !

    1-Pont-Aven

    1876- A la porte de la Chapelle - Augustus Burke-

    Cette fois , c'est un irlandais qui rend compte de la misère humaine.

    En un clair-obscur touchant , il montre un père et sa fille attendant la générosité des fidèles qui vont sortir de la Chapelle de Trémalo.

    1-Pont-Aven

    1876-les bords de l' Aven-   Emile Daméron

    une scène sur le vif . les lavandières  se fraient un difficile passage pour atteindre la rivière et laver leur linge. Ce genre de tableau champêtre connaissait beaucoup de succès.

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique