• Cadell 2 /     Afternoon - tea

    1912-afternoon-tea

    Cadell 2 /     Afternoon - tea

    1913-le poète

    Cadell 2 /     Afternoon - teaCadell 2 /     Afternoon - tea

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1912 - à gauche , le modèle , à droite , Peggy in blue

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Durant la décennie 1840 , Gustave Courbet était très "portraits " dans ses créations .

    Outre les nombreux "lui-même" , il aimait représenter  son entourage familial et ses amis .

    En fait , parmi ses  nombreuses observations artistiques ,il était encore séduit par un certain romantisme .

    Cependant , comme il fréquentait la bohème parisienne où s'élaboraient les grandes théories , il se trouva vite au milieu de l'effervescence artistique et politique.

    Et il se lia avec des artistes qui proposaient une alternative  au "romantisme-académique".

    Courbet n'allait pas tarder à trouver les bases de son propre style , celui du réalisme.

    Courbet 3 / les années 1840 -le goût du portrait

    1844-le désespéré


    Un auto-portrait dans une veine très romantique

    Courbet 3 / les années 1840 -le goût du portraitCourbet 3 / les années 1840 -le goût du portrait

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1844- Juliette Courbet

    C'était la plus jeune des soeurs de l'artiste. Sur le tableau elle a 13 ans

    Vouant à son frère un culte véritable, extravagante et susceptible, elle fut une véritable harpagon en jupon qui devint son unique héritière.

    Elle ne trouva jamais mari  !

    1843-Paul Ansou

    Etudiant et compagnon de la première heure

    Courbet 3 / les années 1840 -le goût du portrait

    Courbet 3 / les années 1840 -le goût du portrait

    1849-les casseurs de pierres

    Mais à la fin de la décennie ,Courbet allait tendre de plus en plus vers une peinture réaliste.

    Courbet 3 / les années 1840 -le goût du portrait

    1849- dans la carrière

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Audierne 2 /

    1928-voiles à Audierne-Albert Marquet

     Albert Marquet  voyageait beaucoup ,en France , en Europe .

    Fauviste certes il était (on voit qu'il aime les couleurs ),mais toujours mesuré !

    Il présente , ici , le port à l'embouchure de la rivière Goyen.

    Audierne 2 /      1928-Voiles à AUdierne

    années 1930-le port d'Audierne - Pierre de Belay

    Une toile ,en touches vigoureuses ,qui ne manque pas de charme .

    Audierne 2 /

    1972-les filets bleus- Bernard Buffet

    Il semble que le poète se soit exprimé, car il met des filets bleus ( pour les sardines ) sur un thonier .

    Audierne 2 /

     

     

     

     

     

     

    Ils sont fiers et concentrés ces pêcheurs qui remontent , sur le quai avec des raies à la main .

    En 1935- Pierre Boissart ,exprime bien l'intensité de cette remontée.

    Le port d'Audierne comptait des langoustiers , des thoniers et des chalutiers côtiers.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Peindre des natures mortes n'était pas l'exercice préféré de Vincent .

    Mais le climat rude du Brabant -quand il ne pouvait pas battre la campagne- le mettait dans une forme d'obligation , comme un exercice obligé , de s'y consacrer.

     

    Van Gogh /18/  - Nuenen (11) - les natures mortes

    1885-nature morte avec écuelle et sabots

    Van Gogh /18/  - Nuenen (11) - les natures mortes

    1885-nature morte avec chapeau de paille

    Van Gogh /18/  - Nuenen (11) - les natures mortes

    1885-nature morte avec pommes dans un panier

     

    Van Gogh /18/  - Nuenen (11) - les natures mortes

    1885-nature morte avec pommes de terre dans une écuelle

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • "Parmi mes propres travaux , je considère le tableau "des paysans mangeurs de pommes de terre" , que j'ai peint à Nuenen, comme étant en fin de compte ce que j'ai fait de mieux"...

    C'est ce que disait Vincent , en 1887, à sa soeur. " C'était jusqu'alors , mon oeuvre la plus réussie".

    Il considérait que seul ce tableau méritait d'être montré au public.

    Toujours ses doutes récurrents , son manque maladif de confiance en lui ...

    C'est pourquoi il demandait à son frère Théo d'en faire bon usage , car l'artiste , en le signant , se voyait dans la lignée d'un Millet ou d'un Breton.

    Pour van Gogh , la pauvreté de la mise en scène d'un repas de paysans était la preuve de son caractère  artistique exemplaire.

    Van Gogh /17/ - Nuenen (10) -  les mangeurs de pommes de terre (mai 1885)

    mai 1885- les mangeurs de pommes de terre

    Van Gogh /17/ - Nuenen (10) -  les mangeurs de pommes de terre (mai 1885)

    1885-chaumière à la tombée jour

    Van Gogh /17/ - Nuenen (10) -  les mangeurs de pommes de terre (mai 1885)Van Gogh /17/ - Nuenen (10) -  les mangeurs de pommes de terre (mai 1885)

    Van Gogh /17/ - Nuenen (10) -  les mangeurs de pommes de terre (mai 1885)

    1885- avant de finaliser son fameux tableau des "mangeurs de pommes de terre", Vincent avait multiplié les croquis et les études de ses personnages .

    Comme ceux de ces deux femmes près de l'âtre ou celui de cet homme au chapeau.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Van Gogh /16/   Nuenen (9) - Les besogneux de la terre (2)

    1885- "planter des pommes de terre!"

    Van Gogh /16/   Nuenen (9) - Les besogneux de la terre (2)

    Van Gogh /16/   Nuenen (9) - Les besogneux de la terre (2)Van Gogh /16/   Nuenen (9) - Les besogneux de la terre (2)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Pendant ses deux années 1884-1885 à Nuenen , Vincent n' a pas cessé de courir la campagne environnante;

    Il a toujours eu le souci des humbles , des modestes , des gens qui se perdent dans le labeur.

    Les paysans qui souffrent dans les champs lui donnent l'occasion de témoigner de cette misère , que  d'ailleurs il partage .

    Et il le fera dans des tonalités où les ocres dominent : la peinture ne peut pas être gaie.

    Elle reste à l'image des modèles , des paysages et de l'artiste ....

    Van Gogh / 15/  Nuenen (8) - les besogneux de la terre (1)

    1885-paysanne devant sa chaumière

    Van Gogh / 15/  Nuenen (8) - les besogneux de la terre (1)

    1885-l'arracheuse de pommes de terre

    Van Gogh / 15/  Nuenen (8) - les besogneux de la terre (1)

    1885- les deux bêcheuses .

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Van gogh /14/     Nuenen (7) - Dans le Brabant septentrional

     

    une semaine avec .....

    Vincent Van Gogh

    _=_=_=_

     

    "Comme un gros chien hirsute"....

    C'est ainsi que Vincent Van Gogh ,l'âme déchirée se voyait à Nuenen , chez ses parents où il dut passer deux ans (84-85), sans le sou , à ressasser ses amertumes , ses échecs , ses rêves tronqués...

    "père et mère m'ont accueilli comme si j'étais un gros chien hirsute , qui courrait dans toutes les pièces , avec les pattes mouillées , qui gênerait tout le monde , qui aboierait comme une sale bête ..."

    Fallait il queVincent fût blessé : " Et moi , je laissais faire !"

     

     

     

     

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885- une allée à Nuenen .

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885-l'automne à Nuenen

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885-Nuenen , paysage avec l'église

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885-le presbytère du pasteur van Gogh

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885-Nuenen,la vieille tour dans le cimetière

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885-Parfois , Vincent van Gogh s'échappait  et partait à la rencontre des quais d'Asterdam

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Pte du Raz 2 /

    Fin du 19ème siècle - la baie des Trépassés - Charles Cottet

    Tout le symbolisme d'une baie tellement crainte des marins : des rochers mystérieux , des vagues qui déferlent , inquiétantes ...

    Pte du Raz 2 /

    1910-l'enfer de Plogoff

    Dans son style ,à profusion de couleurs , Henri Moret dresse un tableau où perce un certain romantisme.

    Pte du Raz 2 /

    début du 20ème siècle- le moulin de Théolin , au cap Sizun-  Mathurin Méheut.

    Infortuné moulin dans un paysage bucolique !

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Bogdanov /2/Bogdanov /2/

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1897 ,"l'enfant au violon" et 1898 , "madame dans son fauteuil"

    Bogdanov /2/

    1897 : le professeur est malade !

    Bogdanov /2/

    1898-mme Sheremeteva

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires