• 1.valadon/1/ le hazard de la rencontre !

     

     

     

    Rien ne prédestinait la "terrible Maria", comme l'appelait affectueusement Degas, à devenir artiste .

     

    Le hasard de la rencontre a voulu que Maria -Clémentine Valade , (1865-1938) né de père inconnu ,portât un soir ,chez Puvis de Chavannes,un peintre en renom, le linge que sa mère , repasseuse , avait préparé ...

     

    Et la jeune fille ,au joli visage , devint modèle .

     

    Elle est dans un milieu favorable à un épanouissement artistique . La jeune Maria s'essaye au dessin , au portrait.

     

    Toulouse -lautrec , Degas  en ont connaissance , l'encouragent . C'est parti!

     

    Suzanne Valadon,l'artiste , est née : elle sera portraitiste toute sa vie ....

     

    1880 , à 15 ans ,Marie Valade vue par Théophile Steinlen

     

     

    1.valadon/1/ le hazard de la rencontre !

    1886 Suzanne vue par Toulouse-Lautrec

    Cette année là ,Marie-Clémentine et sa mère louent un logement dans la maison où Toulouse -lautrec travaille dans un atelier .

    Marie devient le modèle et  la maîtresse de l' albigeois . La liaison durera 2 ans et s'achèvera  quand le peintre des nuits refusera d'épouser la jeune fille .

    Suite à cette rupture , Marie tentera même de se suicider !

    1.valadon/1/ le hazard de la rencontre !

    1895 son fils Maurice Urillo

    A 18 ans , Marie attend un enfant . Elle ne sait pas qui est  le père !

    Miguel Utrillo , un aristocrate espagnol , un de ses nombreux amants, accepte de donner son nom à l'enfant .

    1.valadon/1/ le hazard de la rencontre !

    En 1892 Suzanne , puisqu'on l'appelle ainsi maintenant dans le milieu artistique , devient la maîtresse du compositeur Eric Satie ( ci-dessus) dont elle  fait le portrait .

    1.valadon/1/ le hazard de la rencontre !

    1908 Après le bain

    La baigneuse semble être saisie par un mouvement de pudeur .

    Surprise par une visite inattendue , elle se "cache" tout en gardant une attitude coquette soulignée par le trait fortement marqué qui marque la silhouette .

    1.valadon/1/ le hazard de la rencontre !

    1909 adam et Eve

    Depuis 1896 , Suzanne menait une vie rangée avec son mari  Paul Mousis .

    Une vie jalonnée de portraits en tous genres  .

    Ci-dessus , elle est Eve , et Adam est un peintre amateur de 28 ans , avec lequel elle va aller vivre après 13 ans de mariage avec Mousis .

    Suzanne a  44 ans .

    1.valadon/1/ le hazard de la rencontre !

    1910 devant le miroir . 

    Très marquées les lignes du dessin .

    1.valadon/1/ le hazard de la rencontre !

    1909 ; sortie de bain .

     

     

     

     


    2 commentaires
  • La Haye sera un moment important dans la vie privée de Vincent .

    En janvier 1882 il rencontre Clasina Hoornik , communément appelée Sien.

    C'est une prostituée ,plus âgée , alcoolique,déjà mère d'une petite fille et de surcroît enceinte à nouveau ; "Ce n'est pas la première fois que j'aurais une inclinaison pour une de ces femmes maudites , condamnée et méprisée par les pasteurs"  Ecrit il à son frère Théo .

    "Cette femme est laide et fanée? pour moi elle est belle !"

    L'artiste se moque des convenances et accueille chez lui Sien et sa fille . Elle sera à la fois sa compagne et son modèle . " Son visage porte les traces de la vérole dit il encore à son frère , autant dire qu'elle n'est pas jolie , mais les lignes de son visage sont simples et ne manquent pas de grâce"

    4.V Gogh. Liaison avec Sien

    1882 Sien assise près du poèle , un cigare à la main

    4.V Gogh. Liaison avec Sien

    1882 Sorrow ( douleur ).

    Le corps usé et flétri de Sien est l'un des plus  célèbres dessins de V Gogh .

    4.V Gogh. Liaison avec Sien

    1883 , la mine battue ,le regard fuyant , la tritesse aussi chez la fille ainée de Sien .

    4.V Gogh. Liaison avec Sien

    1883 . Sien coud . Près d'elle sa fille .

    4.V Gogh. Liaison avec Sien

    1882 . la Haye .L'attente du fiacre .

    4.V Gogh. Liaison avec Sien

    1882 la loterie . L'espoir de gagner !

    V Gogh peint le quotidien , les petites gens .Toujours des teintes très sombres . Des formes  stylisées .

    4.V Gogh. Liaison avec Sien

    1882 . Le semeur .

    l'influence de Millet est évidente .

    4.V Gogh. Liaison avec Sien

    1882 . le vieil homme épuisé  ( au seuil de l'éternité ) .

    Rien n'est gai dans les tableaux de Vincent : la misère , la tristesse , la pauvreté ,le désespoir ...

    4.V Gogh. Liaison avec Sien

    1882 . la brouette

     

     


    2 commentaires
  • Sandro Botticelli (1445_1510) fut ignoré pendant les dernières années de sa vie .

    Et pourtant un immense succès l'avait accompagné au début de sa carrière .

    Les siècles passant , il a retrouvé , aujourd'hui une juste place  parmi les grands peintres italiens du 15ème siècle.

    2.Botticelli.Un style gracieux!

    1485 la naissance de Vénus

    C'est la grâce absolue , cette Vénus sortie des eaux ...A gauche , Zéphyr,Dieu des vents, et son épouse,la brise, , symboles de la passion ,soufflent sur Vénus pour la diriger vers les rives de Cythère. A droite , Heure , la déesse du printemps ' offre à la belle un manteau fleuri.

    2.Botticelli.Un style gracieux!

    naissance de Vénus ( détail )

    2.Botticelli.Un style gracieux!

    naissance de Vénus ( détail)

    le trait du dessin est apparent et apparaît sur un visage à l'ovale parfait avec des yeux en amande , à la fois séduisants et enfantins  .

    2.Botticelli.Un style gracieux!

    1475 l'adoration des mages

    Avec ce tableau l'artiste rend hommage à la famille régnant sur Florence qui le protège . En effet  plusieurs personnages de cour sont représentés . AInsi , le premier roi mage à s'agenouiller au pied de l' enfant est Cosme , le patriarche des Médicis.

    2.Botticelli.Un style gracieux!

    1489 L'annonce à Marie

    L'ange Gabriel se prosterne devant la future mère . Leurs mains semblent esquisser un monde invisible ,celui d'un futur meilleur .

    2.Botticelli.Un style gracieux!

    le printemps ( détail )

    La muse qui servit de modèle  également pour Vénus serait une certaine Simonetta dont la mort prématurée , à 23 ans ,bouleversa  Florence .

     


    1 commentaire
  • 1.Millet ,le travail paysan

     

     

     

     

    C'est en Normandie qu'est né Jean -François Millet ( 1814_1875).  Dans une famille nombreuse paysanne. Berger d'abord ,laboureur ensuite.    Sa chance fut d 'être élevé dans un milieu éclairé .

     

    Grâce à son oncle ,curé lettré,il put ainsi découvrir outre la bible,nombre d'auteurs les plus divers allant d'Homère à Victor Hugo en passant par Shakespeare et  Châteaubriand.

     

    Travail à la ferme d'abord .Mais le jeune homme a un don ,le dessin...Il fréquente des musées,copie des toiles de maîtres . Grâce à une pension il ira même jusqu'à Paris étudier à l'école des Beaux-Arts.

     

    Tout cela donne un solide apprentissage .

     

    1850 autoportrait

     

    1.Millet ,le travail paysan

    1840 Leconte de l'isle ,le poète

    En début de carrière le jeune peintre vivait surtout de la vente de portraits .

    1.Millet ,le travail paysan

    1841 Louise Feuardent

    1.Millet ,le travail paysan

    1841 la comtesse de Valmont

    1.Millet ,le travail paysan

    1848 le forgeron

    Millet se détourna assez vite du modèle officiel qui était à la mode, pour s'intéresser au dessin , suivant en cela l'influence de Daumier ,le grand dessinateur et caricaturiste de l'époque.

    1.Millet ,le travail paysan

    1848 le semeur

    Du dessin à la peinture , ce furent des sujets traitant de la paysannerie qui  intéressaient particulièrement le normand . Déjà le clair obscur était la marque du peintre .

    1.Millet ,le travail paysan

    1850 ,au champ

    1.Millet ,le travail paysan

    1852 les scieurs

    1.Millet ,le travail paysan

    1848 , il arrivait aussi que Millet peignît un paysage . Mais sans personnage , c'était rare .

     


    1 commentaire
  • Degas /1/

     

     

     

     

     

     

    Edgar Degas ( 1834 -1917) est considéré comme l'un des représentants majeurs de l'impressionnisme  en France . Les observateurs louent son sens de la composition et celle d'une analyse nouvelle du mouvement .

     

     

    1855 autoportrait en gilet vert

     

     

     

     

     

     

     

    Degas /1/

    1855 le frère René

    Plus que Manet , Degas est un peintre de figure . Le paysage ne l'intéresse pas !

    Degas /1/

    1857 Achille , un autre frère .

    la famille était très sollicitée pour poser .

    Degas /1/

    1857 au tour du grand père Hilaire de s'y coller !

    Degas /1/

    1857 Rome , la mendiante

    Durant cette période  Degas passa 5 ans en Italie . Florence , Naples , Rome , furent des étapes d'apprentissage fécond . Le jeune artiste admirait beaucoup Ingres . Cette peinture rappelle le maître par la sécheresse du trait .

    Degas /1/

    1860 Julia  Bellelli vivait à Rome , c'était une cousine germaine .

    Degas /1/

    1861 le calvaire

    En 1861 ,de retour d'Italie ,le peintre s'inscrivit à nouveau comme copiste au Louvre . Le calvaire est une copie d'après Mantegna .

    Degas /1/

    1862 les filles provoquent les garçons .

    Degas , au début des années 1860  ,aime se plonger dans une forme de classicisme ...Beaucoup de sobriété dans ce tableau qui représente  l'éducation des jeunes filles et des jeunes garçons à Sparte . En arrière plan , les mères assistent à la provocation .

    Degas /1/

    1860 travail d'étude

     

     

     

     

     


    1 commentaire