• Sorti très vite du moule scolaire -  élève médiocre ,  famille sans moyens..-  Vincent connut une décennie  1870 très instable .

     Que faire ? le commerce d'art comme quelques parentés ? la prêtrise comme père et grand père ? 

    le jeune hollandais tentera les 2 voies . Sans succès .

    Toutefois les années passées dans le monde de l' art lui feront découvrir les musées  ( à Londres , Paris ), la peinture des grands maîtres . C'est là sans doute que grandit , peu à peu , une vocation encore diffuse .

    Quand  V Gogh tente de devenir prédicateur populaire il s'installe dans une région minière belge et s'inflige même des pénitences corporelles pour s'identifier au maximum à la vie indigente des habitants . Cela ne plaît pas à la hiérarchie religieuse . Renvoi !

    Il n'y a plus que la peinture  " je serai artiste !" Retour chez les parents qui sont installés à Etten .

    V Gogh /   1870-81 : le temps des instabilités

    1881 Etten , le garçon à la faucille

    V Gogh /   1870-81 : le temps des instabilités

    1881 la cousette

    V Gogh /   1870-81 : le temps des instabilités

    1881 le dur labeur des femmes de mineurs

    V Gogh /   1870-81 : le temps des instabilités

    1881 le vieux paysan épuisé près du feu .

    Dans les tableaux ci-dessus , l'inspiration sociale est évidente

    -=-=-=-=-=-=

    Mais , à Etten la cohabitation de Vincent et des parents est de plus en plus difficile . Le jeune homme , qui prend  de l'âge doucement ,- il a 27 ans - décide de prendre vraiment son destin en main .

      Il décide quitter la maison et se rend à La Haye , mais sur le plan économique ce n'est pas brillant ! Heureusement , son jeune frère Théo   le soutient  pécuniairement .

    A La Haye , toutefois , Vincent retrouve un cousin par alliance , Anton Mauve ,un nom reconnu dans la peinture  ,qui va lui donner ses premiers cours   de peinture .

    V Gogh /   1870-81 : le temps des instabilités

    1882 La haye , femmes sous la puie .

    V Gogh /   1870-81 : le temps des instabilités

    1882 sur la plage de Scheveningen

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Ferdinand Hodler / avant le symbolisme , un réalisme soutenu !

    1878  pâturage près de Genève

    Ferdinand Hodler / avant le symbolisme , un réalisme soutenu !

    1878 l'affûtage  .

    Ferdinand Hodler / avant le symbolisme , un réalisme soutenu !

    1878 le cordonnier

    Ferdinand Hodler / avant le symbolisme , un réalisme soutenu !

    1878 . harangue

    Ferdinand Hodler / avant le symbolisme , un réalisme soutenu !

    1878 le pêcheur

    Ferdinand Hodler / avant le symbolisme , un réalisme soutenu !

    1878 le pasteur

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Camille Pissaro , l'homme de St Thomas des Antilles  .

    Ces antilles danoises sont maintenant devenues américaines .

    Camille Pissaro , l'homme de St Thomas des Antilles  .

    1854 une hutte dans l'île

    Camille Pissaro , l'homme de St Thomas des Antilles  .

    1854  la rivière

    Camille Pissaro , l'homme de St Thomas des Antilles  .

    1855 paysage montagneux à St Thomas

    Camille Pissaro , l'homme de St Thomas des Antilles  .

    1855  St Thomas , le village au pied de la montagne .

    Camille Pissaro , l'homme de St Thomas des Antilles  .

    1855 St Thomas . la porteuse de jarre

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

      1886 soir de carnaval

    Le fameux tableau qui a lancé la carrière de Rousseau , et l'objet de tant de polémiques ...les officiels ne voyaient qu'une lune blanche , des coussins de nuages devant un ciel bleu ,un pavillon forestier transparent et un couple costumé qui semblait sortir d'une publicité pour chocolats de la Belle Epoque .     Rien que ça !

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1877 .paysage avec un pont .

    Avant ce salon 1886 , Rousseau avait déjà peint de nombreuses toiles , mais sans se faire connaître , et tout en travaillant à l'octroi de Paris .

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1879 le moulin

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1879 l'arrivée au moulin .

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1880 . Voilier à Paimpol ( 22 ) .

    Rousseau est venu chez moi , dans les Côtes d'Armor !

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1880 . tempête .

    Henri Rousseau (1844-1910): entrée en scène à 41 ans.

    1880  Bièvres

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Paul Fischer (1860-1934)

    1888 hiver à Copenhague

    Paul Fischer (1860-1934)

    1889 au royal théâtre de Copenhague

    Paul Fischer (1860-1934)

    1891 . Voyage à Paris . C'est la place de la Concorde . Influence impressionniste évidente .

    Paul Fischer (1860-1934)

    1895 Copenhague . Dans la rue .

    Paul Fischer (1860-1934)

    1898 une élégante danoise !

    Paul Fischer (1860-1934)

    1899 :la traversée du boulevard !

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Très vite Renoir prit connaissance de son talent de dessinateur .D'abord décorateur en porcelaine , puis décorateur en éventail , il finit par prendre des cours dans l'atelier d'un peintre représentatif de l' époque , mais piètre enseignant , Gleye .

    Pierre Auguste y noue des amitiés qui s'avèreront fécondes avec 3 garçons Bazille , Sisley et Monet . Io ne le sait pas encore , mais ce sont ses futurs camarades impressionnistes .

    Renoir / ses années d'apprentissage

    1862 réunion autour d'un bateau

    Durant ses premières années d'apprentissage , Renoir se se nourrit essentiellement du réalisme pictural des années 1860 .De l'étude des Rubens , Watteau , Delacroix , aux maîtres paysagistes Boudin , Jongkind . Ces références apparaissent ci-dessus .

    Renoir / ses années d'apprentissage

    1864

    Quand il peint , Renoir aborde la toile avec une fraîcheur d'âme qu'il cultivera tout au long de sa carrière .

    Renoir / ses années d'apprentissage

    1864 william Sisley

    C'est le père de son copain Alfred . Il est de facture très classique car destiné au Salon officiel .

     

    Renoir / ses années d'apprentissage

     

     

     

     

     

    En 1865 - 1866 , le jeune peintre séjourne , en forêt de Fontainebleau à l'auberge de la mère Anthony . C'est à Marlotte .

    A Monet , Sisley , se sont joint Pissaro , Courbet et  Jules Le Coeur  un peintre dont il fut souvent l'hôte .

     

     

     

    Ci_contre le cabaret de la mère Anthony marque la période :

    " c'est une toile dont j'ai gardé un souvenir très agréable . On y retrouve la patronne coiffée d'une marotte , la servante Nana , Sisley et Le coeur . Et même le caniche blanc qui avait une patte en bois , Toto!"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Renoir / ses années d'apprentissage

    1865 mademoiselle Sicotg

    Très vite Renoir s'est intéressé au portrait , un genre qui deviendra , au fil des années ,très constant dans sa production .

    Renoir / ses années d'apprentissage

    1867 Diane Chasseresse

    Il s'agit ici de la compagne  Lise Tréhot , représentée nue en plein air . Le tableau proposé au Salon fut jugé " inconvenant " !

    Renoir / ses années d'apprentissage

    1867 fleurs de printemps .

    Renoir / ses années d'apprentissage

    1867 :patineurs au bois de Boulogne .

    Ci dessus , une touche impressionniste évidente .

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Dans la famille , tout le monde l'appelait Oscar , rien de plus naturel puisque c'était son premier prénom .

    Mais déjà , l'artiste adolescent a  choisi Claude , le second .

    Au collège havrais , Oscar s'ennuie . Alors pendant les cours , il dessine ses profs , des personnalités de la ville . En fait il les caricature . Et c'est le succès ! Oscar vend ses productions et il gagne de l'argent ... Au grand dam des parents : " ce n'est pas sérieux'" !

    Monet / Oscar , le caricaturiste !

    Monet / Oscar , le caricaturiste !

    Monet / Oscar , le caricaturiste !

    Monet / Oscar , le caricaturiste !

    Monet / Oscar , le caricaturiste !

    A 16 ans , Oscar , enfin je veux dire Claude , ne se contente pas de caricaturer , il peint aussi , comme ce tableau de bord de mer .

    Monet / Oscar , le caricaturiste !

    1863 une ferme en Normandie .

    Dans ses années de collège , Claude Monet a fait une rencontre décisive , celle de Boudin ,son ainé qui lui ouvre les yeux sur l'intérêt de peindre en extérieur . "Je compris alors la nature et  me mis à l'aimer ".

    Devant les progrès accomplis  , le père accepte un départ de son fils vers Paris .

    Il y suit les cours de l' Ecole suisse, mais c'est une école privée ! Fâché encore ,le paternel coupe les vivres.

    Retour donc au pays . Mais entre temps le jeune Monet a fait la connaissance de Pissaro , de Jongkind avec lesquels les échanges artistiques sont féconds .

    En 1862 , c'est un nouveau départ pour la capitale et de nouvelles connaissances qui se créent , Renoir, Sisley, Bazille .

    Tous ces jeunes gens , les étés venus s'en vont , en plein air , à Chailly , en forêt de Fontainebleau ,chevalet en bandoulière  . Ensemble on recherche les effets de lumière sur les teintes brunes des arbres ...Le courant impressionniste est en bonne voie !

    Monet / Oscar , le caricaturiste !

    1864 rue de la Bavolle à Honfleur .

    Monet / Oscar , le caricaturiste !

    1864 plage de St Adresse , au Havre .

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Matisse n'était pas prédestiné à peindre ...Certes , au collège de St Quentin (82_87) il montrait bien quelques facilités lors des cours de dessin , mais alors , il " n'avait aucune idée de peinture " .

    Alors va pour des études de droit . Papa , négociant en grains , le souhaitait fortement .

    Capacité en droit acquise , le jeune Henri va vivre , mais à l'étouffée , quelques années chez un avoué .

    Pan !  appendicite chronique , hospitalisation prolongée à l'hôpital . Le voisin de chambre  passe des bouquins sur la peinture , maman offre une boîte de couleurs .Matisse a 21 ans . Un peintre est né !

    De retour chez l'avoué , Henri se met à copier des reproductions trouvées dans les livres . Chaque matin , avant le boulot , il prend des cours de dessin . A midi , il peint environ une heure . Et le soir  ? il retourne   au plus vite dans sa chambre , pour y peindre jusqu'à la nuit !

     En plus , le jeune homme multiplie les visites aux musée soit de la ville  soit dans ceux de Lille , Cambrai , Arras où il découvre Goya , Rembrandt.

    Puis , malgré les retenues paternelles , Henri Matisse vient à Paris .

    Il y  suivra les cours de Bouguereau , et surtout ceux délivrés par Gustave Moreau , un excellent pédagogue à la ferveur contagieuse .

    La pièce indispensable de ce nouvel apprentissage est la copie . Chardin et ses natures mortes ,c'est un bon motif .

    Henri Matisse ,à l'école de Moreau .

    1890 nature mortes aux livres

    Henri Matisse ,à l'école de Moreau .

    1890 nature morte

    Henri Matisse ,à l'école de Moreau .

    1895 la liseuse

    Henri Matisse ,à l'école de Moreau .

    1895 dans l' atelier de Gustave Moreau .

    Peinture d'après un modèle nu .

    Henri Matisse ,à l'école de Moreau .

    1896 Belle île en mer

    Matisse est toujours sous l'influence des impressionnistes ; il est marqué par l'étude directe de la nature .

    Sans  transpositions ni simplificationss . Dans ses lointains il use beaucoup de violacés et de bleus .

    Cet été 1896 , Henri avait séjourné dans cette île en compagnie d'un peintre australien (Russel ) qui l'encourageait à éclairer et réchauffer les tons .

    Henri Matisse ,à l'école de Moreau .

    1896 la servante bretonne .

    Un tableau où dominent les tonalités bleues .

    Henri Matisse ,à l'école de Moreau .

    1896 la table

    Henri Matisse ,à l'école de Moreau .

    1897 la desserte

    Ce tableau est la première composition importante de l' artiste . Il se veut un hommage à son maître Moreau pour lequel il voue beaucoup d'admiration.

    Quelques traits nouveaux apparaissent dans la peinture : l'éclat lumineux des blancs et surtout des tons vifs .

    La tonalité générale de la toile est lumineuse : le blanc de la nappe ,les tons chauds du vin rouge des carafes ,le corsage marron de la serveuse ,le fond vert bleuté

     

     

    ..

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Manet , inspiré par l'espagne

    1858 le buveur d'absinthe

    Les oeuvres de jeunesse s'inspirent des peintres hollandais et espagnols  ( Vélasquez , Goya ) .

    C'est la  première soumission au Salon officiel de 1859 .

    le tableau ci-dessus , à la résonance espagnole alors à la mode  ( L'impératrice Eugénie n'était elle pas d'origine espagnole ? ) fut refusé .

    Motif : " configuration traditionnelle pour représenter un être marginal et socialement discrédité .

    Pour faire simple :  le sujet ne méritait pas un tel honneur !!

    Manet , inspiré par l'Espagne

    1859 l'enfant aux cerises .

    Il s'agit ici d'Alexandre , un petit gars recueilli  qui  lave les palettes et les brosses de l' artiste .

    Manet , inspiré par l'Espagne

    1859 les petits cavaliers

    Une copie de la peinture d'un maître qu'il admirait tant :" Vélasquez est le peintre des peintres ."

    Manet , inspiré par l'Espagne

    1860 le chanteur espagnol

    Une des attractions du salon de 1861 . " on me comprendra si je fais un type espagnol "...

    Manet , inspiré par l'Espagne

    1860 les étudiants de Salamanque

    Manet , inspiré par l'Espagne

    1860 , les parents  Manet .

    Manet , inspiré par l'Espagne

    1860 l'enfant au chien

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire