• * T-Lautrec 8 / " ma bien-aimée Maman "

     

     Mal mariée , mal aimée,la comtesse Adèle reporta tout son amour sur son fils unique.

    Un attachement des plus intimes allait relier , tout au long de leurs vies , ces deux êtres au destin chahuté.

    En témoigne , une correspondance quasi interrompue.

    "ma très chère et bien aimée maman" écrivait Henri dans l'entête de ses écrits.

     

    _=_=_=_=_=_=_

    * T-Lautrec 8 / " ma bien-aimée Maman "* T-Lautrec 8 / " ma bien-aimée Maman "

    1883

    la comtesse dans son château

    Prise de déjeuner solitaire.

    Une mise simple d'une femme ni belle , ni élégante , au regard baissé.

    Celui de la soumission !

     

    1887

    la comtesse était une femme réservée , mais cultivée qui s'adonnait beaucoup à la lecture.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :