• Turner,l'inspirateur

    Turner,l'inspirateurPlutôt beau gosse que ce William Turner (1775-1851) qui s'offre , ci-contre , cet autoportrait . Il a 24 ans

     

    Mieux que l'original décrit par Constable ou Delacroix comme un être d'aspect négligé , un rustre aux manières frustes.

    " C'était un taciturne , solitaire et peu sociable !"

    Turner était ,en effet, un adepte des retraites secrètes : n'allait  il pas , à la fin de sa vie, disparaître sous une fausse identité , à Chelsea , un quartier de Londres ?.

    _=_=_=_=_=_=_=

    Mais , au delà du personnage peut être controversé  ,il restera un immense artiste ,"le peintre de la lumière" ,infatigable voyageur qui légua à l'Etat britannique,à sa mort, plus de 20.000 oeuvres sur papier .

    Colossal.

    -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

    Au fil des années  la peinture romantique de l' artiste devait évoluer pour tendre vers une vision lumineuse et transfigurée du réel.

    On peut à juste titre penser que ses recherches sur la lumière inspireraient  celles des Monet et autres impressionnistes .

    Ce qui le différenciait surtout de ses cadets , c'est qu'il parvenait à dissoudre les formes dans les couleurs .

    Là où les autres s'imprégneraient quand même d'une réalité figurative ....

    -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=

    "Les folies de Turner", souvent incomprises de ses contemporains,  inventaient , assurément , une nouvelle peinture .

     

    Turner,l'inspirateur

    1817 : éruption du Vésuve sur la baie de Naples .

  • Turner /1/ Apprentissage à la Royal Académy 

     

    William Turner naquit à Londres , dans une modeste famille , et rien ne le prédestinait à la carrière artistique qu'il allait mener ensuite .

     

    Son père était barbier , perruquier , comme l'on disait alors ,et quand il comprit que le fiston avait du talent au bout des doigts ,il devint son plus fidèle supporter .

     

    Tout au long de sa vie , le papa  accompagna William , la maman ayant prématurément disparu en 1804 , après avoir sombré dans la folie .

    _=_=_=_=_=_=

     C'est à 14 ans que le jeune homme  intégra  la "Royal Académy" londonienne . Il devait y suivre des cours pendant 4 ans .

    Ce fut pour lui l'occasion de s'autoportrer ( ci-contre à 19 ans ) dans une apparence plutôt adolescente ....

    Ses premières oeuvres  restaient très classiques , dans la lignée des connaissances qu'il recevaient , des copies qu'il reproduisait .

    Il était encore loin du "maître des lumières " qu'il deviendrait un jour !

     

     

    Turner /1/ Apprentissage à la Royal Académy

    1790-église de St Jones à Margate.

    Turner /1/ Apprentissage à la Royal Académy

    1790-le palais de l'archevêque ,à Lambeth.

    Turner /1/ Apprentissage à la Royal Académy

    1792-st Augustine à Canterbury .

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique