• VGogh et la Hollande

    Van Gogh , visionnaire du 19ème

     

     

      Vincent Van Gogh est entré dans mon " Panthéon" artistique .

    C'est une tragédie que la vie de cet incomparable artiste dont la carrière ne s'est étendue que sur 10 ans , 10 années au cours desquelles il ne peignit pas moins de 870 tableaux !

    Comment en effet ne pas prendre en commisération l'existence d'un homme  , d'un visionnaire solitaire ,perdu dans la souffrance de l'ignorance dans laquelle le monde le tenait .

    Malgré ses inlassables efforts pour toucher le coeur de ses concitoyens , Vincent Van Gogh échouait , d'année en année ,rendant son existence de plus en plus misérable au point de vivre dans une forme de  dénuement aussi bien physique que moral .

    Quand le 27 juillet 1890 , dans un champ de blé - lui qui les avait tant peints- il se tira une balle de révolver ,il avait décidé de quitter ce monde qui le reniait au point de ne lui avoir acheté qu'une seule toile !

    Il laissait , mais il l'ignorait ,une oeuvre que la postérité découvrirait ,un héritage d'une étonnante richesse artistique et d'un grand pouvoir d'expression qui en ferait le somptueux peintre  du 19ème siècle .

  • Peindre des natures mortes n'était pas l'exercice préféré de Vincent .

    Mais le climat rude du Brabant -quand il ne pouvait pas battre la campagne- le mettait dans une forme d'obligation , comme un exercice obligé , de s'y consacrer.

     

    Van Gogh /18/  - Nuenen (11) - les natures mortes

    1885-nature morte avec écuelle et sabots

    Van Gogh /18/  - Nuenen (11) - les natures mortes

    1885-nature morte avec chapeau de paille

    Van Gogh /18/  - Nuenen (11) - les natures mortes

    1885-nature morte avec pommes dans un panier

     

    Van Gogh /18/  - Nuenen (11) - les natures mortes

    1885-nature morte avec pommes de terre dans une écuelle

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • "Parmi mes propres travaux , je considère le tableau "des paysans mangeurs de pommes de terre" , que j'ai peint à Nuenen, comme étant en fin de compte ce que j'ai fait de mieux"...

    C'est ce que disait Vincent , en 1887, à sa soeur. " C'était jusqu'alors , mon oeuvre la plus réussie".

    Il considérait que seul ce tableau méritait d'être montré au public.

    Toujours ses doutes récurrents , son manque maladif de confiance en lui ...

    C'est pourquoi il demandait à son frère Théo d'en faire bon usage , car l'artiste , en le signant , se voyait dans la lignée d'un Millet ou d'un Breton.

    Pour van Gogh , la pauvreté de la mise en scène d'un repas de paysans était la preuve de son caractère  artistique exemplaire.

    Van Gogh /17/ - Nuenen (10) -  les mangeurs de pommes de terre (mai 1885)

    mai 1885- les mangeurs de pommes de terre

    Van Gogh /17/ - Nuenen (10) -  les mangeurs de pommes de terre (mai 1885)

    1885-chaumière à la tombée jour

    Van Gogh /17/ - Nuenen (10) -  les mangeurs de pommes de terre (mai 1885)Van Gogh /17/ - Nuenen (10) -  les mangeurs de pommes de terre (mai 1885)

    Van Gogh /17/ - Nuenen (10) -  les mangeurs de pommes de terre (mai 1885)

    1885- avant de finaliser son fameux tableau des "mangeurs de pommes de terre", Vincent avait multiplié les croquis et les études de ses personnages .

    Comme ceux de ces deux femmes près de l'âtre ou celui de cet homme au chapeau.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Van Gogh /16/   Nuenen (9) - Les besogneux de la terre (2)

    1885- "planter des pommes de terre!"

    Van Gogh /16/   Nuenen (9) - Les besogneux de la terre (2)

    Van Gogh /16/   Nuenen (9) - Les besogneux de la terre (2)Van Gogh /16/   Nuenen (9) - Les besogneux de la terre (2)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  • Pendant ses deux années 1884-1885 à Nuenen , Vincent n' a pas cessé de courir la campagne environnante;

    Il a toujours eu le souci des humbles , des modestes , des gens qui se perdent dans le labeur.

    Les paysans qui souffrent dans les champs lui donnent l'occasion de témoigner de cette misère , que  d'ailleurs il partage .

    Et il le fera dans des tonalités où les ocres dominent : la peinture ne peut pas être gaie.

    Elle reste à l'image des modèles , des paysages et de l'artiste ....

    Van Gogh / 15/  Nuenen (8) - les besogneux de la terre (1)

    1885-paysanne devant sa chaumière

    Van Gogh / 15/  Nuenen (8) - les besogneux de la terre (1)

    1885-l'arracheuse de pommes de terre

    Van Gogh / 15/  Nuenen (8) - les besogneux de la terre (1)

    1885- les deux bêcheuses .

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • Van gogh /14/     Nuenen (7) - Dans le Brabant septentrional

     

    une semaine avec .....

    Vincent Van Gogh

    _=_=_=_

     

    "Comme un gros chien hirsute"....

    C'est ainsi que Vincent Van Gogh ,l'âme déchirée se voyait à Nuenen , chez ses parents où il dut passer deux ans (84-85), sans le sou , à ressasser ses amertumes , ses échecs , ses rêves tronqués...

    "père et mère m'ont accueilli comme si j'étais un gros chien hirsute , qui courrait dans toutes les pièces , avec les pattes mouillées , qui gênerait tout le monde , qui aboierait comme une sale bête ..."

    Fallait il queVincent fût blessé : " Et moi , je laissais faire !"

     

     

     

     

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885- une allée à Nuenen .

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885-l'automne à Nuenen

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885-Nuenen , paysage avec l'église

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885-le presbytère du pasteur van Gogh

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885-Nuenen,la vieille tour dans le cimetière

    Van gogh /14/ Nuenen , dans le Brabant septentrional

    1885-Parfois , Vincent van Gogh s'échappait  et partait à la rencontre des quais d'Asterdam

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires
  • =

    Pause  estivale

    =

     

    Dernière note de la saison 2018-2019 . Reprise  en septembre.

    _=_=_=_

    Salut  amis lecteurs !

    Depuis l'ouverture de ce blog , il y a une vingtaine de mois , vous êtes plus de 13.000 à être venus visiter  ces "maîtres de la peinture".

    Les 40.000 pages lues devraient être dépassées cet été

    Je suis ravi de  partager avec vous  un  intérêt pour cet Art universel .

    Pendant cette pause estivale pourquoi ne pas  revisiter  quelques -unes des notes  publiées ?

    Vous avez le choix  !

    671 notes-articles s'offrent  en effet à vous....

    _=_=_=_=_

    Bon été à tous .

    Gil Brieuc

    _=_=_=_=_

     

    V Gogh 13 / Nuenen (6)

    avril 1885 / Coucher de soleil sur Nuenen .

    On dirait que le village est en feu !

    V Gogh 13 / Nuenen (6)

    Avril 1885 / nature morte .

    Vincent a sans doute peint la bible de son père , le pasteur du village .

    V Gogh 13 / Nuenen (6)V Gogh 13 / Nuenen (6)

     

     En mars 1885  l'artiste avait peint cette femme à la coiffe blanche et la fileuse

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    7 commentaires
  • Pendant ces 2 ans (1884 et 85) qu'il va passer dans sa famille à Nuenen où le père officie en tant que pasteur , Vincent  n'a de cesse de maintenir son esprit en éveil ...

    Il a besoin d'activité pour oublier une  condition d'assisté qu'il n'accepte pas . Il dépend , en effet , financièrement de son père.

    Difficile à vivre quand on a 30 ans et que l'on ne vend pas un seul tableau ....C'était un "Tanguy" avant l'heure!

    Alors il lit , il lit .... du Zola , du Dickens ,apprend à jouer du piano et surtout il peint .

    Il peint " jusqu'à la crampe".Très tard le soir, à se noyer l'âme.

    Les sujets , toujours les mêmes : la classe laborieuse , celle où il  retrouve ses propres angoisses et incertitudes.

    Van Gogh 12 / Nuenen (5): février 1885 ,des portraits...toujours des portraits !Van Gogh 12 / Nuenen (5): février 1885 ,des portraits...toujours des portraits !

     

    Paysanne à coiffe blanche (ci-dessus) et à coiffe verdâtre (à droite).

     

     

     

    Van Gogh 12 / Nuenen (5): février 1885 ,des portraits...toujours des portraits !Van Gogh 12 / Nuenen (5): février 1885 ,des portraits...toujours des portraits !

     

     Paysanne pelant des pommes de terre et paysan à la casquette ( ce tableau fut peint en mars 1885)

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  • Van Gogh 11 /  1885 - Nuenen (4)

    1885- janvier - le jardin du presbytère de Nuenen sous la neige . Vincent y vit avec ses parents .

    Mais les conflits sont fréquents ...

    Alors le fils ( il a 27  ans) peint , peint  à longueur de journée comme ces paysannes voisines ci-dessous .

    Van Gogh 11 /  1885 - Nuenen (4)Van Gogh 11 /  1885 - Nuenen (4)

    Van Gogh 11 /  1885 - Nuenen (4)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    3 commentaires
  • Van Gogh 10 /1885 : Nuenen (3)

    janvier 1885 / C'est le jardin du presbytère où vivent les parents de Vincent .

    Van Gogh 10 /1885 : Nuenen (3)

    1885 ,janvier / il neige ... l'église où officie le père .

    Van Gogh 10 /1885 : Nuenen (3)Van Gogh 10 /1885 : Nuenen (3)

     

     1885 / toujours en ce mois de janvier . Vincent peint beaucoup ... Comme lui sa peinture est triste , sombre . Les portraits des petites gens en témoignent .

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    1 commentaire
  •  

    Van Gogh 9 / 1885 à Nuenen (2)

    En ce mois de janvier 1885 , Vincent est donc  chez ses parents .A Nuenen .Depuis un année déjà ...Il a 30 ans passés et voit un avenir bien triste . Sa peinture est toujours aussi sombre , comme l'est cette chaumière à la tombée du jour.

    Van Gogh 9 / 1885 à Nuenen (2)

    Ce quai du port d'Anvers n'est guère plus lumineux !

    Van Gogh 9 / 1885 à NuenenVan Gogh 9 / 1885 à NuenenEt les portraits peints ne témoignent pas davantage d'allégresse !

    Van Gogh 9 / 1885 à Nuenen

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique